Andy Corbras

Photographe

Publié le 12 mars 2018 Catégorie : Ephémère galerie

L'artiste



Oeuvre à la une

18

Article Éphémère Galerie

Andy Corbras, vous le savez, est THE photographe chouchou du blog. C’est une heureuse nature. A l’écoute des autres, il sait réaliser leurs rêves de construction grâce à son métier de Maître d’œuvre, mais il sait aussi les observer pour les photographier, et donner vie à des clichés d’une sensibilité exceptionnelle.

 

Si Andy connaît sur le bout des doigts les réglementations complexes du Bâtiment, et les fait appliquer, en matière de photographie, c’est Dr Jeckyll et Mr Hyde… Il aime sortir des sentiers battus la plupart du temps, n’est pas conventionnel, adore la recherche et plus particulièrement les jeux de lumière.

 

L’expo de cette semaine est donc le fruit de son expérimentation sur LA GOUTTE D’EAU. Le mouvement essentiellement, la lumière évidemment, la couleur accessoirement… Autant de recherches, longues parfois, à mettre en œuvre avant d’avoir le résultat escompté.

 

Ainsi, après avoir choisi une certaine qualité d’eau, plus ou moins fluide à l’impact de la goutte qui tombe et à la légèreté des gouttelettes qui jailliront, il a réalisé de nombreux clichés. Non retouchés, vous y verrez pourtant de la couleur (ou pas d’ailleurs) avec de multiples éclats qui sont dus à des colorants. Puis il a travaillé l’éclairage pour la prise de vue (pour les reflets bien sûr)…

 

Bref, voici un travail de titan pour obtenir une expérience, ma foi, bluffante. Partons explorer ce nouveau monde offert, une fois de plus, par le fabuleux Andy Corbras.

 

Ses expos dans l’Ephémère Galerie :

 

Des lignes et du temps 

La Saint-Valentin 

Milkshake 

Invictus (avec Jérôme Lamanolo)

Dragonfly 

Les fleurs ne le savent pas… 

 

Goutte d'eau

businessDiaries
carnet-carre
chroniques
portraits
reportages
ephemere-galerie
A propos de l’auteure
Adélaïde votre blogueuse préférée de Charente-Maritime !

Fille d’un artisan-expert judiciaire, puis chef d’entreprise à mon tour, j’ai décidé de quitter le nid familial pour voler de mes propres ailes. J’ai alors œuvré dans le 1er groupe de presse français pendant 15 années. La filiale dans laquelle je travaillais a fermé ses portes après plus de 40 ans d’existence. D’un malheur est né un rêve. Je me suis alors inscrite dans une célèbre école de journalisme. Et mon diplôme d’attachée de presse en poche… Me voici…

Vous allez découvrir que je suis spontanée, capricieuse, espiègle, malicieuse faut-il croire, rêveuse sûrement, contemplative absolument, timide beaucoup et agaçante semblerait-il, sans aucun doute, pour certains…

Ce sont assurément pour toutes ces raisons, qu’il vaut mieux que j’écrive, c’est encore là que je reste la plus mignonne… Quoique !

Contactez-moi !