Andy Corbras

Photographe

Publié le 14 août 2017 Catégorie : Ephémère galerie

L'artiste



Oeuvre à la une

1

Article Éphémère Galerie

C’est toujours l’été et donc, les vacances ! Andy Corbras a pris le temps de faire quelques clichés et a eu la gentillesse de nous faire découvrir une nouvelle facette de son talent. Vous allez peut-être reconnaître l’étonnant regard de l’un de mes chouchous photographes.

 

Il faut avouer que son talent est immense. Parfois d’un regard géométrique où sa vision de l’architecture nous rappelle qu’il est Maître d’œuvre, il voyage jusqu’à des poses déstructurées dans une recherche photographique où il travaille le mouvement et la lumière. Rien de commun avec le cadeau de la Saint-Valentin qu’il nous avait offert, avec Jérôme Lamanolo ou son clin d’œil sur le métissage et la jolie diversité culturelle et sociale que vous aviez apprécié dans « Invictus ».

 

Aujourd’hui, Andy Corbras vous propose de la macro photographie et nous présente des clichés d’une très, très belle qualité.

 

Il a décidé d’explorer la flore et a pensé à partager quelques souvenirs avec nous. Fleurs, feuilles, romantiques libellules ou magiques papillons… Nous y retrouvons à la fois des lignes pures comme dans son expo « des lignes et du temps » et des postures inattendues comme dans « Milksake ».

 

Mais Andy, patient et embusqué, a su retenir l’instant d’un souffle, quelques babillements de la nature et ne donne pas l’impression de l’avoir dérangé. Pourtant, Hubert Reeves dit que « Observer, c’est perturber… »…

 

Sa page Facebook :

AC GRAPH Photographie – Andy Corbras

Son Instagram :

acgraph_photographie

Dragonfly

Newsletter
Inscrivez-vous à la Newsletter !
businessDiaries
carnet-carre
chroniques
portraits
reportages
ephemere-galerie
A propos de l’auteure
Adélaïde votre blogueuse préférée de Charente-Maritime !

Fille d’un artisan-expert judiciaire, puis chef d’entreprise à mon tour, j’ai décidé de quitter le nid familial pour voler de mes propres ailes. J’ai alors œuvré dans le 1er groupe de presse français pendant 15 années. La filiale dans laquelle je travaillais a fermé ses portes après plus de 40 ans d’existence. D’un malheur est né un rêve. Je me suis alors inscrite dans une célèbre école de journalisme. Et mon diplôme d’attachée de presse en poche… Me voici…

Vous allez découvrir que je suis spontanée, capricieuse, espiègle, malicieuse faut-il croire, rêveuse sûrement, contemplative absolument, timide beaucoup et agaçante semblerait-il, sans aucun doute, pour certains…

Ce sont assurément pour toutes ces raisons, qu’il vaut mieux que j’écrive, c’est encore là que je reste la plus mignonne… Quoique !

Contactez-moi !

error: Content is protected !!