Les nouveaux retraités : des jeunes séniors qui profitent de la vie !

Publié le 27 octobre 2020 Catégorie : Reportages
@Istock

En 2020, 23 % de la population est retraitée ! Les retraités d’aujourd’hui ne sont pas ceux d’antan. Ce sont ceux qu’on appelle des Vieux-je : des vieux-jeunes, des gens encore jeunes dans leur tête, des experts dans leur domaines, des sportifs, des voyageurs, des personnes décomplexées qui découvrent un agenda qui se libère des obligations… Le retraité n’est plus dépressif, ni has been ! Il vit avec son temps et fait envie. Il est connecté, libre et détendu. Il vit une vie faite de libertés ! Bye-bye les contraintes du boulot et d’un quotidien fastidieux ! Et si les nouveaux retraités étaient nos nouvelles licornes ?!?!?!

C’est quoi être retraité aujourd’hui ?

Pour beaucoup, être retraité, c’est perdre du pouvoir d’achat, du standing, du lien social, devenir inutile, être seul et abandonné… Et si tout ça n’était qu’un ramassis d’âneries ?!?!

Diamond Dogs @Istock
Diamond Dogs @Istock

Il faut reconnaître que pour la majorité des personnes, il y a effectivement une perte importante de pouvoir d’achat. C’est indéniable ! Il faut être logique : on bosse toute notre vie pour cotiser et percevoir notre retraite et bim ! L’État trouve encore le moyen de se sucrer au passage ! Allocations qui diminuent, impôts, taxes et coût de la vie qui augmentent… Il faut être lucide, c’est le côté déplaisant de la chose…

Deagreez @Istock
Deagreez @Istock

L’autre côté, c’est celui de la liberté, du fun, de l’envie, de l’amitié, de vivre ce qu’on n’a pas eu le temps de vivre à cause des gosses et du boulot… Ce n’est plus le début de la fin, mais le début d’une nouvelle vie, d’une nouvelle jeunesse ! Difficile à croire ? La preuve…

Si les retraités ne travaillent pas, qu’est-ce qu’ils font de leurs journées ?

 

Deagreez @Istock
Deagreez @Istock

Ils font des tonnes de trucs ! Je vous l’ai dit : les retraités d’aujourd’hui n’ont rien à voir avec nos grands-parents. Si dans les années 50/60, on était vieux quand on arrivait à la retraite, de nos jours, ce n’est plus le cas ! Après avoir bossé toute leur vie, les retraités s’adonnent très souvent à leur(s) passion(s) qu’ils ont dû réfrénées quand ils étaient en activité. Loin d’être ringards, les retraités deviennent des modèles de personnes libres, bien dans leurs baskets (car ils règlent leurs problème psy ou les ont déjà réglés). Les Séniors n’ont plus rien à prouver car ils ont déjà fait leurs preuves ! Même si ce n’est pas le cas de tous les retraités, ils représentent aussi une frange non négligeable de la population qui consomment et qui consomment parfois même beaucoup.

Jardinage, bricolage, sports, loisirs créatifs, jeux, sorties, voyages, les anciens sont insatiables d’activités. Garder un certain rythme lié à leur ancien job, s’éclater dans la vie, se faire plaisir avant qu’il ne soit trop tard ou tout simplement pour profiter du temps qui passe sans s’ennuyer, les retraités n’ont pas de limite à leur imagination pour s’occuper. Normal, ce sont des Vieux-je on vous dit !

GeneralPhotos @Istock
GeneralPhotos @Istock

Il faut bien sûr rajouter les responsabilités familiales pour celles et ceux qui ont des petits-enfants, car les nouveaux grands-parents, en plus d’être de petits veinards, sont corvéables à merci et sont plus cools que les nounous puisque gratuits (nan j’ai rien contre les nounous !)…. Enfin quand leur agenda leur permet de garder leurs petits-enfants entre deux activités ou entre deux voyages.

Ils voyagent beaucoup ?

Ah oui, oui, oui…. Ça fait partie de leurs activités favorites ! Pour celles et ceux qui le peuvent financièrement, ils bougent beaucoup en Europe et dans le monde entier. Ce sont les nouveaux globe-trotteurs !

Deagreez @Istock
Deagreez @Istock

Ainsi par exemple, 54% des camping-caristes sont français. Parmi eux, 34% ont entre 45 et 60 ans, et 44% ont entre 60 et 75 ans. Avec toujours la liberté en ligne de mire, les séniors misent tout sur les voyages en autonomie pour 41 jours/an en moyenne partout en Europe et en camping-car.

Les retraités sont en général des voyageurs expérimentés, entre vols, hébergement et visites. Eh oui, avant d’être à la retraite, ils bossaient et donc se débrouillent tous seuls comme des chefs et maîtrisent parfaitement l’art du voyage.

Deagreez @Istock
Deagreez @Istock

On croise aussi des bikers à cheveux blancs en Harley Davidson qui sillonnent le bitume, en groupe d’amis façon rebelle, cuir, jean et tatouages, en couple ou avec des potes. Motards dans l’âme, certains séniors profitent de leur retraite pour s’éclater sur leur cheval mécanique. Pas d’enfant, pas de boulot, pas d’horaire, juste la vie devant soi et enfin pour soi.

Les retraités ne travaillent plus du tout alors ?

 

GeneralPhotos @Istock
GeneralPhotos @Istock

Pas au sens classique du terme ! Certains travaillent encore en faisant du bénévolat la plupart du temps. Il est interdit de travailler en France une fois que votre dossier de retraite est déposé. En Irlande par contre, ce n’est pas le cas. Obligatoire à 66 ans, ce statut permet tout de même de rechercher un emploi complémentaire, même si le fait de travailler encore ne donne pas droit aux retraités irlandais à des compensations ou à une retraite différée.

En France, le bénévolat est très prisé par les jeunes retraités. Ce statut permet de ne pas se déconnecter totalement d’une vie professionnelle dense, de conserver du lien, et de s’investir dans certaines activités comme les arts, les sports ou même la politique. Totalement positif, le bénévolat est une source incommensurable de satisfaction à tous les niveaux, y compris d ‘ailleurs pour les actifs.

Deagreez @Istock
Deagreez @Istock

Environ 20 millions de bénévoles sont recensés en France en 2019 comme l’explique l’enquête publiée par francebenevolat.org avec 48 % de personnes entre 50 à 64 ans et 28 % pour les plus de 65 ans. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : les anciens ne passent pas leur vie à déprimer. Ils s’investissent et restent actifs.

C’est quoi la différence entre 3ème et 4ème âge ?

 

AaronAmat @Istock
AaronAmat @Istock

La définition des 3ème et 4ème sont fonction des pays. Ce ne sont pas les mêmes points de vus en France, qu’au Japon ou qu’en Suède. Les différents secteurs d’activités ont aussi une vision différente de la définition des 3ème et 4ème âges. Par exemple, le marketing considère que le 3ème âge est de 50 à 65 ans alors que l’OMS considère que c’est plus tard. Sur le marché du travail, si l’âge de la maturité professionnelle est à 45 ans, l’état de sénior est reconnu de 55 à 64 ans.

Il est donc à noter que cette catégorisation est subjective et nous évite de parler de personnes âgées, de vieux, de très vieux, et de vieillards. Elle dépend aussi du regard que notre propre société porte sur les personnes d’un certain âge.

Serge Guérin, Sociologue, explique que « Différentes études montrent qu’en réalité, les gens se définissent comme seniors seulement à partir 70 ans et au-delà. Ils commencent à se dire vieux à 85 ans. Mais ils préfèrent alors le terme d’aînés

 

Deagreez @Istock
Deagreez @Istock

Le regard que nous portons sur nous-même, n’est donc jamais le même que celui que la Société porte sur nous. Eh oui, nous avons toujours un regard plus dur ou carrément bienveillant sur nous-même dans tous les domaines… Celui de l’âge, ne fait pas exception. Surtout que notre culture occidentale nous apprend que, quand on est vieux, on est foutu, on ne sert plus à rien ! Eh ben non les gars ! C’est pas vrai ! Chaque jour des retraités prouvent le contraire. C’est une autre vie, un autre genre de vie et peut-être même la partie la plus précieuse de la vie, pour des raisons évidentes.

Encore plus d’infos ?

 

Diamond Dogs @Istock
Diamond Dogs @Istock

Il y a quelques magazines vraiment bien faits pour parler de la retraite, de la santé à ce moment-là (parce que ça compte aussi), de la vieillesse, des loisirs, de psychologie, des nouveautés sociales, de la vie en général, etc… Certains sont plus sympas que d’autres. Les interfaces sont plus ou moins pratiques et graphiques, et les magazines papiers plus ou moins faciles à trouver. Je vous ai donc sélectionné trois sites qui, à mon avis, sont les plus intéressants :

Ceci dit, pour vous faire votre propre idée, tous seuls comme des grands, faîtes un petit tour dans l’horizon des magazines pour séniors, en cliquant sur l’excellent billet de seniotransition.fr pour faire votre choix vous-même.

GeneralPhotos @Istock
GeneralPhotos @Istock

L’âge de la retraite est un tournant dans la vie de chacun (si on a la chance d’y arriver). La vision que nous en avons, dépend de notre capacité à être positif ou non : soit, nous voyons le verre à moitié vide, et nous allons nous morfondre, déprimer et devenir de vilains p’tits vieux, soit nous le voyons à moitié plein et la retraite sera alors un vrai cadeau. Personnellement je suis persuadée que la retraite est un bienfait car comme le dit très justement le dessinateur Scott Adams, « Personne n’aime travailler. Si les gens aimaient ça, ils travailleraient pour rien ».

2 réflexions sur « Les nouveaux retraités : des jeunes séniors qui profitent de la vie ! »

  1. Excellente synthèse sur les séniors qui comptent vraiment pas pour des prunes mais pour des pépites culturelles, spirituelles …humaines puisqu’ayant déjà bien expérimenté le chemin de la VIE!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Newsletter
Inscrivez-vous à la Newsletter !
businessDiaries
carnet-carre
chroniques
portraits
reportages
ephemere-galerie
A propos de l’auteure
Adélaïde Friboulet Blogueuse et attachée de presse

Fille d’une infirmière et d’un artisan-expert judiciaire, puis chef d’entreprise à mon tour, j’ai décidé de quitter le nid familial pour voler de mes propres ailes. J’ai alors œuvré dans le 1er groupe de presse français pendant 15 années. La filiale dans laquelle je travaillais a fermé ses portes après plus de 40 ans d’existence. D’un malheur est né un rêve. Je me suis alors inscrite dans une célèbre école de journalisme. Et mon diplôme d’attachée de presse en poche… Me voici…

Vous allez découvrir que je suis spontanée, capricieuse, espiègle, malicieuse faut-il croire, rêveuse sûrement, contemplative absolument, timide beaucoup et agaçante semblerait-il, sans aucun doute, pour certains…

Ce sont assurément pour toutes ces raisons, qu’il vaut mieux que j’écrive, c’est encore là que je reste la plus mignonne… Quoique !

Contactez-moi !

error: Content is protected !!