Mickaël Billaud, un expert en Communication !

Publié le 8 novembre 2018 Catégorie : Au singulier, Family’s Business
@Shutterstock
@Shutterstock

Afin de faire connaître vos entreprises, ce que vous êtes et ce que vous défendez, votre boîte se doit de communiquer. Le souci avec les réseaux sociaux et les sites qui proposent de faire son propre site gratuitement, c’est que ce sont des portes ouvertes au « free style » dirons-nous pour rester sympa.

Les boss et les communicants improvisés se lâchent. Ce n’est pas cher ! C’est du Do It Yourself ! C’est ludique et cool, mais… Nous, les pros de la Com’, voyons de drôles de choses. Certaines prêtes à rire (beaucoup), d’autres nous feraient pleurer (beaucoup aussi)Parce que nous connaissons l’impact d’une mauvaise communication, ou d’une communication maladroite qui ne respecte pas les codes, ni le droit.

@Shutterstock
@Shutterstock

Quoiqu’il en soit, chacun à la tête de son entreprise fait bien ce qu’il veut, et à juste titre, vu les responsabilités que prend une personne lorsqu’il/elle créé son business… Mais parfois un dirigeant fait aussi ce qu’il peut, selon ses capacités dans ce domaine, selon ses moyens (matériels et financiers). Malheureusement, il est vite possible de faire des bêtises, et d’obtenir le contraire de ce qu’il/elle souhaite, c’est-à-dire nuire à l’image et/ou au message de son propre « bébé » !

Rappelez-vous mon billet « Communication : Jobs tendance ou Jobs d’avenir ? », dans lequel je vous explique les tenants et les aboutissants de la Com’, pourquoi, comment et les différents experts qui existent pour vous accompagner.

Un expert en Com’ nommé Mickaël Billaud…

Mickaël Billaud @Hano Communication
Mickaël Billaud @Hano Communication

Je n’ai pas eu à chercher bien loin pour vous présenter quelqu’un de bons conseils. Je navigue depuis 20 ans dans ce milieu que je connais bien. C’est la raison qui fait que pour donner vie à mon blog, à ce qui me tenait à cœur, pour respecter mes souhaits et mon projet, j’ai choisi celui qui était pour moi, le meilleur : Michaël Billaud, le boss d’Hano Communication, installé à Aulnay de Saintonge.

@Shutterstock
@Shutterstock

La maîtrise de son job est sans faille. Il pense à tout, et c’est bien là qu’est le talent d’un expert en Com’. Il écoute, pose des questions, s’intéresse, et sait lier désir de créa, rêve et réalité, droit, coût et réalisation.

Mickaël Billaud est un homme de son temps. Son agence de Com’ est spécialisée dans le web (mais pas que…). Et s’il est spécialisé dans le web, c’est, avant tout, parce que Micka est à l’origine Développeur-Intégrateur.

C’est quoi un Développeur-Intégrateur ?

@Shutterstock
@Shutterstock

Un développeur-intégrateur, c’est celui qui traduit les indications des graphistes en langage web pour créer des sites. Bien sûr, il doit tenir compte des normes, des standards, des modes, des lois aussi. Pour être développeur-intégrateur, il doit maîtriser le langage HTLM – CSS, avoir une bonne appréhension de l’ergonomie d’un site et une bonne connaissance du graphisme. Ainsi, de la création à la mise en ligne du site, le développeur est présent et doit être percutant et réactif en permanence.

Et donc, il propose quoi Mickaël dans sa boîte ?

Selon vos besoins, Mickaël Billaud :

  • @Shutterstock
    @Shutterstock

    Développe des sites et des applications mobiles

  • Accompagne et conseille ses clients : e-réputation, gestion de communauté (Community manager), gestion d’image, identité de marque, gestion de crise, relations presse
  • Propose de la création graphique
  • Et offre une large gamme de produits liés à la com (habillage de véhicules, cartes de visite, goodies, etc…)

Et il travaille pour qui Michaël Billaud ?

@Shutterstock
@Shutterstock

Pour un large panel en fait ! Il travaille pour des collectivités (Mairies, Communautés de Communes) ainsi que des entreprises (TPE et PME) dans divers domaines : tourisme, bâtiment, restauration, optique, automobile…

D’autres professionnels de la communication font aussi appel à lui : des agences de Com’, des RP (attachés(es) de presse), des graphistes, et même un distributeur de matériel audiovisuels renommé.

© Stocklib Aleksandr Doodko
© Stocklib Aleksandr Doodko

Quelques associations profitent de ses connaissances car ils partagent les mêmes combats : les mères-enfants, les personnes malades, les étudiants et les personnes défavorisées qui ont du mal à se loger…

 

« L’argent n’est pas mon moteur. Je ne travaille pas pour ça. Si je pouvais, je travaillerais gratos, mais voilà, il faut bien que je gagne ma vie ! J’ai un job génial qui m’a toujours intéressé donc je travaille par passion… Parce que ça me plaît, parce que je crois à un projet, en une personne… Parce qu’elle sort de l’ordinaire, parce qu’elle m’interpelle et parce que nous défendons les mêmes valeurs… »

© Stocklib kazakphoto
© Stocklib kazakphoto

Ça ne m’étonne pas que Mickaël dise ça. Lui-même est un homme qui sort de l’ordinaire. Il a un humour de dingue et ne se prend pas au sérieux. L’explication, il me la donne directement : « Tu sais à un moment de ma vie, j’ai été gravement malade. Après un tel coup dur, quand tout va bien, tu remets les choses à leurs places, tu relativises, tu ne te prends plus la tête avec des choses insignifiantes. La vie prend une autre dimension. Elle change, et c’est normal ! ».

Son job, il le voit comment ?

Du coup, vous comprendrez peut-être mieux que lorsqu’il dit aimer son métier, ce n’est pas un fake. C’est une réalité :

© Stocklib Константин Колосов
© Stocklib Константин Колосов

« La communication, ce n’est pas de la manipulation POUR de la manipulation. Ça serait malsain si c’était ça. C’est de la stratégie pour un objectif ! J’aime bien partir de rien, pour arriver à un résultat. En fait, lorsque je rencontre un client, je l’écoute. C’est toujours intéressant parce que tout ce qu’il dit sert à le comprendre. Il faut s’imprégner de son environnement, de ce qui il est, de ce qui l’intéresse… Tout sert à le cerner. Son côté humain et ses ressentis en dehors de son entreprise… C’est ce qui me permet de lui apporter une solution qui correspond à la personne qu’il est et à son projet. »

@Shutterstock
@Shutterstock

C’est parce qu’il s’investit dans son job que Mickaël Billaud ne travaille pas pour n’importe qui. Si les clients le sollicitent parce qu’ils ont besoin de lui, il peut se permettre de les choisir. Il faut que le courant passe, que le client ait la win, qu’il ait envie d’avancer avec Mickaël, d’être à l’écoute des conseils qui lui seront prodigués. En effet, un client qui refuserait de suivre ses conseils systématiquement, malgré les débats, ne pourrait pas obtenir le résultat escompté. Ce serait du temps de perdu pour Mickaël qui est très sollicité. Alors, il choisit des personnes qui aiment le challenge, tout comme lui, pour avancer ensemble vers un objectif déterminé.

Mickaël Billaud
Mickaël Billaud

Son expérience le rend exigeant. Ce n’est pas un perdreau de l’année, vous l’avez compris. Voici une vingtaine d’années qu’il travaille dans la Com’ maintenant. Du coup, je pensais avoir à faire à un geek plutôt dans le style du film Cyprien d’Elie Sémoun et David Charhon, fluet, moche et asocial avec des lunettes hideuses. Mais non ! C’est une grande baraque populaire, drôle et charismatique, dont toutes celles et ceux qui le connaissent sont fan, absolument. Pourtant, c’est un geek, un vrai !

Et son parcours sinon ?

Après son baccalauréat, il s’essaie à la fac de droit de Poitiers pour une licence en Droit économique. Mais Micka s’ennuie ferme. Résultat, il passe plus de temps sur son Mac qu’à suivre ses cours. Il devient alors moniteur de la salle d’informatique, toujours à la faculté. Pendant qu’il s’occupe des étudiants, il développe des sites. Payé pour ça ! Pour lui, c’est le paradis. Mais il se rend compte au bout d’une année que ça ne peut pas continuer comme ça et quitte la fac sans regret.

© Stocklib everythingpossible
© Stocklib everythingpossible

Il se tente alors sur un BTS informatique de gestion, qui lui correspond mieux, mais lorsqu’une agence de com à Saint-Jean-d’Angély lui fait la cour, il signe tout de suite. Ce surdoué a besoin d’action et de contacts. Il faut que ça bouge. Pendant 3 ans, il s’éclate.

Il n’y a pas que les cours qui l’ennuient. Être salarié, ce n’est pas son truc non plus, et lorsque son patron ferme sa boîte pour aller bosser pour son plus gros client, Mickaël décide de créer sa première entreprise. Il sera indépendant pendant 6 ans et travaillera avec une attachée de presse, un illustrateur et un graphiste. Il continuera de développer, et ajoutera des cordes à son arc avec les relations presse et le graphisme.

@Shutterstock
@Shutterstock

En 2007, il officialise avec l’amour de sa vie et devient papa. Son sens des responsabilités reprend le dessus, et Micka signe avec une agence web dans les Deux-Sèvres, dans laquelle il sera Chef de projet et créera plus de 1.000 sites en 7 ans. Mais je vous l’ai dit : Mickaël Billaud est fait pour être indépendant ! Il s’en va et créé HANO COMMUNICATION en 2015.

L’expérience de Micka lui permet d’avoir une bonne vision de ce qui se passe dans la sphère de la Com’ et sur internet. Il a connu les débuts, et a évolué avec les nouvelles technologies qui voient le jour :

@Shutterstock
@Shutterstock

« Les entreprises communiquent de plus en plus correctement. Leur difficulté, c’est d’analyser ce qu’ils font car ils ne mesurent jamais la portée de leurs actes. Ils ont du mal à bouger les leviers comme il faut. Ils considèrent que la communication c’est un coût, plutôt qu’un investissement. Et ça, c’est un frein qui les empêche de communiquer comme il le faudrait. »

C’est pour cette raison que Micka privilégie l’écoute avec ses clients. Il partage avec eux, et leur propose des solutions pour leur permettent d’évoluer sans les brutaliser, et pour les amenait le plus loin possible.

« Ses échanges sont enrichissants, pas que pour le client, mais pour moi aussi. Un projet intéressant, c’est une aventure ! »

Et sinon, il ne fait que ça dans la vie ?

@Shutterstock
@Shutterstock

Presque ! Mais différemment. La Com’, c’est une drogue parce que ça fait partie de notre quotidien tout le temps. Alors, c’est toujours dans l’esprit du partage et pour apporter sa pierre à l’édifice que Mickaël Billaud est devenu Secrétaire du Club Pro des Vals de Saintonge, un club d’environ 80 chefs d’entreprise. Ses compétences peuvent aider le club à mieux communiquer sur ce qu’ils font et ce qu’ils sont. Mais au-delà de ça, un chef d’entreprise est bien souvent un solitaire qui a besoin, plus que d’autres, de partager son expérience, d’apprendre de ses confrères. Ils ont les mêmes responsabilités, rencontrent les mêmes écueils, et vivent surtout la même aventure de l’entreprenariat, entre adrénaline, stress, plaisir et indépendance.

Mickaël Billaud
Mickaël Billaud

Le peu de temps qu’il lui reste, il fait du sport (running et tennis) pour conserver une bonne hygiène de vie, prendre de la distance et se déstresser. Et puis la place la plus importante est pour sa délicieuse épouse et ses deux petites filles ! Papa attentionné, et mari charmant, il sait aussi être un ami hors du commun… Même si, en vrai, son occupation favorite reste, à mon avis, de me contrarier (Bon j’avoue, je suis une bourrique), car en dehors d’avoir conçu mon blog, il gère aussi mon image et mon e-marketing !

 

Mickaël Billaud
Chef d'entreprise
Agence de communication

Tél : 05 46 33 39 66

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter
Inscrivez-vous à la Newsletter !
businessDiaries
carnet-carre
chroniques
portraits
reportages
ephemere-galerie
A propos de l’auteure
Adélaïde votre blogueuse préférée de Charente-Maritime !

Fille d’un artisan-expert judiciaire, puis chef d’entreprise à mon tour, j’ai décidé de quitter le nid familial pour voler de mes propres ailes. J’ai alors œuvré dans le 1er groupe de presse français pendant 15 années. La filiale dans laquelle je travaillais a fermé ses portes après plus de 40 ans d’existence. D’un malheur est né un rêve. Je me suis alors inscrite dans une célèbre école de journalisme. Et mon diplôme d’attachée de presse en poche… Me voici…

Vous allez découvrir que je suis spontanée, capricieuse, espiègle, malicieuse faut-il croire, rêveuse sûrement, contemplative absolument, timide beaucoup et agaçante semblerait-il, sans aucun doute, pour certains…

Ce sont assurément pour toutes ces raisons, qu’il vaut mieux que j’écrive, c’est encore là que je reste la plus mignonne… Quoique !

Contactez-moi !