Philippe Monnois

Photographe

Publié le 1 juillet 2019 Catégorie : Ephémère galerie

L'artiste



Oeuvre à la une

Bardenas_J2_PHM_1543_sat copie

Article Éphémère Galerie

C’est Philippe Monnois, l’un de mes chouchous photographe, qui ouvre le bal de cette saison estivale !

 

Vous le connaissez déjà, puisqu’il nous a fait de plaisir de plusieurs expos :

 

 

Cette semaine, il nous offre quelques-uns de ses souvenirs du désert des Bardenas, au nord de l’Espagne. Situé dans la Navarre, il est le deuxième désert européen, derrière celui des Tabernas en Andalousie.

 

Décor fantastique, ce lieu mythique est souvent celui de westerns et autres films, de clips, de pubs sur un peu plus de 42.000 hectares au sud de Pampelune. Reconnu réserve de la biosphère par l’Unesco depuis 2000, ce parc naturel rappelle les canyons arides de l’Arizona ou du Mexique, et protège ainsi sa faune et sa flore.

 

A pieds, en VTT, en 4×4 ou encore à cheval, vous pourrez faire de fabuleuses randonnées dans cet immense espace chargé d’histoires. Lieu qui témoigne de la présence des hommes dès l’âge de Bronze, il a aussi été le théâtre au moyen-âge, de la transhumance jusqu’à plus de 500.000 têtes de bétail. Il fût aussi la scène de conflits entre Navarrais et Aragonais. L’architecture mauresque et romaine de certains village est juste sublime.

 

Si cette expo vous donne envie de découvrir ce désert, organisez vos vacances ou un trek qui vous laissera d’inoubliables souvenirs avec Sonia et José Mari par l’intermédiaire de leur site www.les-bardenas.fr

 

Bonne semaine mes Adeladdicts !

 

 

Son site : PhilMns-photo

Son Instagram : philmonnoisphoto

Sa page Facebook :

Philippe Monnois Photographe – Page

Ola los Bardenas !

Newsletter
Inscrivez-vous à la Newsletter !
businessDiaries
carnet-carre
chroniques
portraits
reportages
ephemere-galerie
A propos de l’auteure
Adélaïde votre blogueuse préférée de Charente-Maritime !

Fille d’un artisan-expert judiciaire, puis chef d’entreprise à mon tour, j’ai décidé de quitter le nid familial pour voler de mes propres ailes. J’ai alors œuvré dans le 1er groupe de presse français pendant 15 années. La filiale dans laquelle je travaillais a fermé ses portes après plus de 40 ans d’existence. D’un malheur est né un rêve. Je me suis alors inscrite dans une célèbre école de journalisme. Et mon diplôme d’attachée de presse en poche… Me voici…

Vous allez découvrir que je suis spontanée, capricieuse, espiègle, malicieuse faut-il croire, rêveuse sûrement, contemplative absolument, timide beaucoup et agaçante semblerait-il, sans aucun doute, pour certains…

Ce sont assurément pour toutes ces raisons, qu’il vaut mieux que j’écrive, c’est encore là que je reste la plus mignonne… Quoique !

Contactez-moi !

error: Content is protected !!