Philippe Monnois

Photographe

Publié le 7 août 2017 Catégorie : Ephémère galerie

L'artiste



Oeuvre à la une

9

Article Éphémère Galerie

Le mois d’août est déjà bien avancé ! C’est toujours les vacances. Le temps qui s’écoule lentement, la chaleur, l’oisiveté, mais aussi les divertissements, les concerts, les spectacles, la danse qui occupent nos jours étirés…

 

Si nous ne savons pas comment nous faire plaisir dans les minutes qui suivent, Philippe Monnois lui, va pourtant réussir à cultiver notre esprit et nos sens. Ce photographe rochelais, déjà connu de vous, nous a habitué à son univers fait de grâce et de délicatesse avec ses deux dernières expos de l’Ephémère Galerie : « De lumières et d’eau » et  « Venuste Flores ».

 

Aujourd’hui, il vous présente une nouvelle palette de son immense talent. Légèreté, grâce, et fraîcheur… Philippe a capturé des clichés de chorégraphies gracieuses d’un ballet contemporain. Saisies en plein mouvements, des danseuses qui virevoltent sont comme suspendues en l’air… Et l’on s’attend à les voir continuer leurs entrechats et arabesques sous nos yeux effarés… Mais il n’en est rien bien sûr ! Philippe nous aura juste fait vibrer d’un clic !

 

Je vous laisse donc découvrir la très jolie offrande de ses nouvelles œuvres d’art aussi rares que sublimes.

 

Son mobile : 06 20 48 34 47

Son e-mail : philmnsphoto@gmail.com

Sa page Facebook : Philippe Monnois Photographe – Page

Ballet

Newsletter
Inscrivez-vous à la Newsletter !
businessDiaries
carnet-carre
chroniques
portraits
reportages
ephemere-galerie
A propos de l’auteure
Adélaïde votre blogueuse préférée de Charente-Maritime !

Fille d’un artisan-expert judiciaire, puis chef d’entreprise à mon tour, j’ai décidé de quitter le nid familial pour voler de mes propres ailes. J’ai alors œuvré dans le 1er groupe de presse français pendant 15 années. La filiale dans laquelle je travaillais a fermé ses portes après plus de 40 ans d’existence. D’un malheur est né un rêve. Je me suis alors inscrite dans une célèbre école de journalisme. Et mon diplôme d’attachée de presse en poche… Me voici…

Vous allez découvrir que je suis spontanée, capricieuse, espiègle, malicieuse faut-il croire, rêveuse sûrement, contemplative absolument, timide beaucoup et agaçante semblerait-il, sans aucun doute, pour certains…

Ce sont assurément pour toutes ces raisons, qu’il vaut mieux que j’écrive, c’est encore là que je reste la plus mignonne… Quoique !

Contactez-moi !

error: Content is protected !!