Laurent Jahier

Photographe de presse

Publié le 19 février 2018 Catégorie : Ephémère galerie

L'artiste



Oeuvre à la une

8

Article Éphémère Galerie

Cette semaine, c’est le second volet de la trilogie des noirs & blancs. Il s’agit encore de l’un de mes chouchous photographes : Laurent Jahier, photographe de presse. Cette fois, il nous emmène nous promener en Espagne dans le désert des Bardenas ainsi qu’au musée Guggenheim à Bilbao.

 

Fabuleuse exposition, je l’avoue. Laurent est un des spécialistes du noir & blanc. Paysages dans lesquels on s’attends à voir débouler les cow-boys et Pancho Villa de « Il était une fois la révolution » ou Clint Eastwood dans « Le Bon, la Brute et le Truand », Colt à la main, deux films culte de Laurent. On y devine les musiques d’Ennio Morricone ou le silence absolu… C’est bien là que l’on reconnaît la parfaite maîtrise de son art.

 

Les contrastes sont intenses et lumineux. La composition des prises de vues est époustouflante. Le travail de retouches est magistral et invisible. Il n’y a pas à dire, Laurent nous fait un beau cadeau avec cette nouvelle expo.

 

Retrouvez son parcours et ses inspirations dans ses précédentes expositions :

 

 

Bonne semaine mes Adeladdicts !

 

De Bardenas à Guggenheim

Newsletter
Inscrivez-vous à la Newsletter !
businessDiaries
carnet-carre
chroniques
portraits
reportages
ephemere-galerie
A propos de l’auteure
Adélaïde Friboulet Blogueuse et attachée de presse

Fille d’une infirmière et d’un artisan-expert judiciaire, puis chef d’entreprise à mon tour, j’ai décidé de quitter le nid familial pour voler de mes propres ailes. J’ai alors œuvré dans le 1er groupe de presse français pendant 15 années. La filiale dans laquelle je travaillais a fermé ses portes après plus de 40 ans d’existence. D’un malheur est né un rêve. Je me suis alors inscrite dans une célèbre école de journalisme. Et mon diplôme d’attachée de presse en poche… Me voici…

Vous allez découvrir que je suis spontanée, capricieuse, espiègle, malicieuse faut-il croire, rêveuse sûrement, contemplative absolument, timide beaucoup et agaçante semblerait-il, sans aucun doute, pour certains…

Ce sont assurément pour toutes ces raisons, qu’il vaut mieux que j’écrive, c’est encore là que je reste la plus mignonne… Quoique !

Contactez-moi !

error: Content is protected !!