Olivier Leclercq

Architecte photographe

Publié le 5 novembre 2018 Catégorie : Ephémère galerie

L'artiste



Oeuvre à la une

Conservatoir de musique Montreuil-Le Goas
Conservatoir de musique Montreuil-Le Goas

Article Éphémère Galerie

Connus ou moins connus, les invités de l’Éphémère Galerie sont tous étonnants. Celui de cette semaine ne déroge pas à cette règle. Il possède un œil ahurissant fait d’angles, de formes et de couleurs. Il s’agit de l’architecte photographe parisien Olivier Leclercq. Son œil exercé et professionnel lui permet de jongler entre histoire, bâtiment, et émotions. Chose mal aisée si l’on s’y prend mal, mais fabuleuse chez lui. Vous allez découvrir un univers qui pourrait être froid, mais qui laisse une place infiniment grande à l’imagination et aux sensations.

 

Olivier Leclercq aime les formes épurées lorsqu’il donne vie à des constructions. Il met d’ailleurs un point d’honneur à positionner l’humain au cœur de ses créations :

 

« En tant qu’architecte, nous avons une grande responsabilité sur le cadre de vie que nous construisons. Dans mon activité professionnelle, paradoxalement, je ne cherche pas la complexité formelle à tout prix, préférant la qualité d’usage. Ce sujet-là, lui, est plus difficile à photographier car il s’attache à l’humain et à l’invisible. »

 

A contrario, les sujets qu’il choisit d’immortaliser sont issus de « l’architecture porn ». Une architecture offensive, efficace et percutante comme l’explique Olivier Leclerq dans une interview aux Inrocks : « Ce sont des images fortes traversées de motifs hypercomplexes et de formes cumulatives, entreposées et alignées, reconnaissables par leurs effets de profondeur et de répétitions géométriques. Ces architectures ont pour but de séduire et provoquer l’excitation du regard ».

 

Clairement, on aime ou on déteste, mais quoiqu’il en soit, on réagit. Pour pourvoir faire de tels clichés, faut-il avoir des architectes pour créer ces fameuses constructions. Ceux qui éveillent l’intérêt d’Olivier dans ce type d’architecture, sont Zaha Hadid dont il aime les « débauches de courbes et de contre-courbes, de lignes infinies sur lesquelles l’œil ne s’arrêter jamais, et une sensation d’extase et de tournis » … Il y a aussi Jean-Pierre Boulin pour « son style brutaliste peu connu, mais fascinant par son empilement de boites de béton texturé » … Ou encore Jean Renaudie et les façades Haussmannienne des Grands Boulevards parisiens pour un mélange de richesse de formes sculptées et une transparence mystérieuse …

 

Je vous laisse découvrir le génie d’Olivier Leclercq grâce aux 16 clichés de cette sublime expo dont certains ont explosé les scores sur son Insta avec plus de 5.000 likes pour certaines photos… Je sais que vous allez être pantois !

 

Bonne semaine mes Adeladdicts !

 

Son profil Facebook : Olivier Leclercq

Son Instragram : @olivierleclercq

Son LinkedIn : Olivier Leclercq

Architecture Porn

Newsletter
Inscrivez-vous à la Newsletter !
businessDiaries
carnet-carre
chroniques
portraits
reportages
ephemere-galerie
A propos de l’auteure
Adélaïde votre blogueuse préférée de Charente-Maritime !

Fille d’un artisan-expert judiciaire, puis chef d’entreprise à mon tour, j’ai décidé de quitter le nid familial pour voler de mes propres ailes. J’ai alors œuvré dans le 1er groupe de presse français pendant 15 années. La filiale dans laquelle je travaillais a fermé ses portes après plus de 40 ans d’existence. D’un malheur est né un rêve. Je me suis alors inscrite dans une célèbre école de journalisme. Et mon diplôme d’attachée de presse en poche… Me voici…

Vous allez découvrir que je suis spontanée, capricieuse, espiègle, malicieuse faut-il croire, rêveuse sûrement, contemplative absolument, timide beaucoup et agaçante semblerait-il, sans aucun doute, pour certains…

Ce sont assurément pour toutes ces raisons, qu’il vaut mieux que j’écrive, c’est encore là que je reste la plus mignonne… Quoique !

Contactez-moi !