Karima Sky

Photographe

Publié le 15 mai 2017 Catégorie : Ephémère galerie

L'artiste



Oeuvre à la une

[caption id="attachment_1519" align="aligncenter" width="300"]Couchant Couchant[/caption]

Article Éphémère Galerie

Quand j’ai découvert le travail de Karima, j’ai tout de suite aimé ses clichés où les mouvements de la mer et du ciel sont figés. Le calme. Les couleurs. Les formes. Alors je me suis souvenue du silence le soir, après l’activité du port, quand on entend les bruits de la ville au loin, et que seule la mer se fait légèrement entendre. Ici à La Rochelle, tout comme chez elle à Saint-Nazaire. C’est pour cette raison que j’ai choisi ce thème aujourd’hui.

 

J’adore son exposition car c’est comme une invitation au repos bien mérité après une dure journée de labeur, comme s’il y avait une promesse d’un lendemain meilleur, ou encore comme si elle suggérait que nous partions en vacances demain. C’est une pause dans la vie trépidante de tous les jours.

 

Toujours à la recherche d’un angle différent d’un paysage urbain qu’elle connaît bien et qu’elle pourrait capturer, Karima déambule dans sa ville depuis 2 ans, appareil-photos autour du cou. Elle redécouvre Saint-Nazaire, l’architecture, le port, la mer… Mais elle s’adonne aussi aux portraits et à la photographie sportive.

 

Mais je crois que ce qu’elle préfère au fond dans la photographie, c’est le partage avec les gens en général et en particulier avec des amateurs de photos, ses modèles, et d’autres photographes. Solitaire mais pas trop, elle chasse surtout l’émotion qu’elle pourra nous procurer.

 

Sa page Facebook :

Karima Sky Photographie

Son Instagram :

karima.sky_photography

Son Twitter :

Karima Sky

Son e-mail :

karimasky.photographie@gmail.com

Déambulations entre ciel et mer

Newsletter

Vous avez aimé ce que vous avez lu ?
Abonnez-vous à ma newsletter mensuelle pour recevoir mes billets directement sur votre boîte mails !

Inscrivez-vous à la Newsletter !

A propos de l’auteure

Fille d’un artisan-expert judiciaire, puis chef d’entreprise à mon tour, j’ai décidé de quitter le nid familial pour voler de mes propres ailes. J’ai alors œuvré dans le 1er groupe de presse français pendant 15 années. La filiale dans laquelle je travaillais a fermé ses portes après plus de 40 ans d’existence. D’un malheur est né un rêve. Je me suis alors inscrite dans une célèbre école de journalisme. Et mon diplôme d’attachée de presse en poche… Me voici…

Vous allez découvrir que je suis spontanée, capricieuse, espiègle, malicieuse faut-il croire, rêveuse sûrement, contemplative absolument, timide beaucoup et agaçante semblerait-il, sans aucun doute, pour certains…

Ce sont assurément pour toutes ces raisons, qu’il vaut mieux que j’écrive, c’est encore là que je reste la plus mignonne… Quoique !

Contactez-moi !

error: Content is protected !!