Carole Jeulin

Artiste Peintre

Publié le 22 mai 2017 Catégorie : Ephémère galerie

L'artiste



Oeuvre à la une

7

Article Éphémère Galerie

Lorsque j’ai vu pour la première fois les œuvres de Carole Jeulin, j’ai tout de suite adoré de façon inconditionnelle, ses personnages colorés. Il fallait absolument que je puisse vous présenter cette artiste bordelaise. Ses toiles me font penser à un méli-mélo entre Margaret Keane, Berthe Morisot et Gustav Klimt. Elles suggèrent la nostalgie dans ce qu’elle a de meilleur, la joie, la légèreté et le bonheur. J’avoue qu’elle n’a pas été facile à convaincre, mais voici enfin quelques-uns de ses magnifiques tableaux.

 

Si elle s’inspire de la vie des femmes pour les sujets de ses œuvres, ce sont le travail de certains hommes qui la fascinent comme Van Gogh, Klimt ou encore Modigliani. Ce sont bel et bien les matières qui donnent de la densité à ses tableaux : peinture à l’huile, acrylique, pastel, fusain, encre de Chine, brou de noix, et du papier, du carton, du tissu, qu’elle colle sur des toiles ou du bois.

 

Petit à petit, ses couleurs qui gorgeaient ses œuvres se sont épurées pour nous procurer les émotions de la vie de tous les jours, l’émoi du temps qui passe, ainsi qu’une certaine perception de la féminité… Mais en définitive, c’est surtout notre âme qu’elle capture et qu’elle arrive à cacher derrière ses visages aux grands yeux !

 

Sa page Facebook : Carole Jeulin

Comme les yeux d'Elsa...

Newsletter

Vous avez aimé ce que vous avez lu ?
Abonnez-vous à ma newsletter mensuelle pour recevoir mes billets directement sur votre boîte mails !

Inscrivez-vous à la Newsletter !

A propos de l’auteure

Fille d’un artisan-expert judiciaire, puis chef d’entreprise à mon tour, j’ai décidé de quitter le nid familial pour voler de mes propres ailes. J’ai alors œuvré dans le 1er groupe de presse français pendant 15 années. La filiale dans laquelle je travaillais a fermé ses portes après plus de 40 ans d’existence. D’un malheur est né un rêve. Je me suis alors inscrite dans une célèbre école de journalisme. Et mon diplôme d’attachée de presse en poche… Me voici…

Vous allez découvrir que je suis spontanée, capricieuse, espiègle, malicieuse faut-il croire, rêveuse sûrement, contemplative absolument, timide beaucoup et agaçante semblerait-il, sans aucun doute, pour certains…

Ce sont assurément pour toutes ces raisons, qu’il vaut mieux que j’écrive, c’est encore là que je reste la plus mignonne… Quoique !

Contactez-moi !

error: Content is protected !!