Jour 50 – Ante voyage

Publié le 25 juillet 2016 Catégorie : Voyage au bout du monde

3 avril 2016

new-zealand-647090_960_720Je n’ai pas eu le temps de tenir mon journal de bord depuis quelques semaines, mais nous avons tout de même avancé. Les discussions ont été nombreuses. Deux décisions sérieuses ont été prises :

  1. La durée du voyage sera d’un mois.

Partir à l’autre bout du monde pour 15 jours, ça nous paraît juste. Il y a 31 h de vol en moyenne, aller. Même punition pour le retour. C’est presque 3 jours déjà. Avec des trucs très cool à vivre, genre… Porter des mi-bas de contention, dormir dans un fauteuil, avoir un espace relativement étroit pour étaler ses jambes, regarder des films de séries Z sur les écrans de la compagnie (mais en quelle langue ?), etc… Alors autant faire les choses bien. Comme les itinéraires proposés sont entre 21 et 24 jours, si nous rajoutons les 3 jours et 1 jour ou 2 pour se remettre du jet-lag, nous devrions être bien en termes de durée de voyage.

Carte Australie et NZ

  1. La seconde décision prise est notre mode d’hébergement. Là, j’avoue, il y a eu débat : voiture et Bed and Breakfast ou Camping-car et road-trip.

Finalement, c’est camping-car. Les raisons ? Liberté, pause-pipi et repos n’importe quand et changer d’endroit quand nous voulons sans se presser, sont les principales motivations de ce choix.

new-zealand-583172_960_720Les contres (pour moi naturellement) sont que déjà je déteste le camping, même les mobil-home (alors les camping-car…). Ceci dit, je ne suis jamais montée dedans. J’ai peur que nous nous fassions voler nos affaires quand nous serons en randonnées. J’ai aussi peur que nous soyons cambriolés la nuit pendant que nous dormions (se faire réveiller par un bandit de grands chemins, je ne vous dis pas). Il y a également le fonctionnement pour l’eau. Dans les documentaires, ils présentent des trucs un peu chiants à faire de type vidanges des eaux usées et d’autres choses que mon cerveau, très logique, n’a pas capté. Et ma plus grande angoisse c’est de vivre dans un si petit espace avec Chéri-Chéri. Comment allons-nous faire pour ne pas se disputer alors que notre grande maison ne l’est pas assez quand il y a escarmouche !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Newsletter
Inscrivez-vous à la Newsletter !
businessDiaries
carnet-carre
chroniques
portraits
reportages
ephemere-galerie
A propos de l’auteure
Adélaïde votre blogueuse préférée de Charente-Maritime !

Fille d’un artisan-expert judiciaire, puis chef d’entreprise à mon tour, j’ai décidé de quitter le nid familial pour voler de mes propres ailes. J’ai alors œuvré dans le 1er groupe de presse français pendant 15 années. La filiale dans laquelle je travaillais a fermé ses portes après plus de 40 ans d’existence. D’un malheur est né un rêve. Je me suis alors inscrite dans une célèbre école de journalisme. Et mon diplôme d’attachée de presse en poche… Me voici…

Vous allez découvrir que je suis spontanée, capricieuse, espiègle, malicieuse faut-il croire, rêveuse sûrement, contemplative absolument, timide beaucoup et agaçante semblerait-il, sans aucun doute, pour certains…

Ce sont assurément pour toutes ces raisons, qu’il vaut mieux que j’écrive, c’est encore là que je reste la plus mignonne… Quoique !

Contactez-moi !

error: Content is protected !!