Nicolas Messner

Photographe indépendant

Publié le 29 mai 2017 Catégorie : Ephémère galerie

L'artiste



Oeuvre à la une

Aux portes de l'Arctique
Aux portes de l’Arctique

Article Éphémère Galerie

Nicolas Messner c’est avant tout les voyages aux quatre coins du monde 250 jours/an. C’est pour cela que j’ai littéralement craqué pour ses prises de vue. Au hasard, une de ses photos est apparue dans mon fil d’actualités sur Facebook. De la poésie et la nostalgie se dégageaient de son cliché… Le charme d’un ailleurs m’a transporté directement à l’autre bout du monde. Je suis devenue accroc ! Le monde que dévoile ce voyageur est magnifique, magique voire sublime. Il devient alors grandiose, agité ou comme suspendu dans un silence…

 

La photographie lui colle à la peau depuis toujours. Il a fini par être photographe indépendant. Il habite la Norvège et la France, travaille pour la Fédération Internationale de Judo et s’occupe de nombreux projets de développement dans le domaine de la paix et du sport. Mais s’il exerce ses talents pour eux, c’est parce qu’il les connaît bien. De 1988 à 1995, Nicolas Messner était sportif de haut niveau en judo, et suivait des études scientifiques.

 

Ce qu’il veut, c’est changer la vision parfois un peu laide, un peu sombre que nous avons du monde, de ce qu’il représente. Il veut partager les merveilles qu’il y voit tout simplement.

 

Son site web : http://www.nicolas-messner.com

Sa page Facebook : https://www.facebook.com/flashartiste/

Son Instragram : https://www.instagram.com/messnerphotography/

Son Twitter : https://twitter.com/Messnerfotos

Son e-mail : info@nicolas-messner.com

Son mobile : +33 6 81 95 20 67

 

What a wonderful wolrd !

Newsletter
Inscrivez-vous à la Newsletter !
businessDiaries
carnet-carre
chroniques
portraits
reportages
ephemere-galerie
A propos de l’auteure
Adélaïde votre blogueuse préférée de Charente-Maritime !

Fille d’un artisan-expert judiciaire, puis chef d’entreprise à mon tour, j’ai décidé de quitter le nid familial pour voler de mes propres ailes. J’ai alors œuvré dans le 1er groupe de presse français pendant 15 années. La filiale dans laquelle je travaillais a fermé ses portes après plus de 40 ans d’existence. D’un malheur est né un rêve. Je me suis alors inscrite dans une célèbre école de journalisme. Et mon diplôme d’attachée de presse en poche… Me voici…

Vous allez découvrir que je suis spontanée, capricieuse, espiègle, malicieuse faut-il croire, rêveuse sûrement, contemplative absolument, timide beaucoup et agaçante semblerait-il, sans aucun doute, pour certains…

Ce sont assurément pour toutes ces raisons, qu’il vaut mieux que j’écrive, c’est encore là que je reste la plus mignonne… Quoique !

Contactez-moi !

error: Content is protected !!