Alex de Morière

Photographe

Publié le 21 mai 2018 Catégorie : Ephémère galerie

L'artiste



Oeuvre à la une

2

Article Éphémère Galerie

C’est un nouveau face à face que nous propose Alex de Morière cette semaine, avec des regards profonds, intenses, enivrants, envoutants… Des sourires aussi… Sincères, charmants, tendres…

 

Une année après vous avoir fait découvrir le sémillant Alex dans son expo « Des yeux de soie ! », c’est toujours avec la même poésie et le même humour qu’il nous offre 14 clichés inédits.

 

Nous le retrouverons très bientôt pour les 4 ans du Workshop qu’il a créé dans lequel il enseigne à certains photographes et partage avec d’autres. Dans tous les cas, il s’agit d’échange d’expériences dans ses ateliers gratuits.

 

La photographie est un art. Elle demande un travail constant pour évoluer ou tout simplement pour garder la maîtrise des jeux de lumières, des angles de prises de vues.

 

D’ailleurs, si vous souhaitez savoir comment Alex a produit telle lumière sur telle photo et connaître ses petits secrets, il vous dévoile tout dans la rubrique « BLOG » de son site où il vous explique ce qu’il fait, mais aussi et surtout, comment il le fait. Des explications très fluides qui donnent un accès clair à son savoir. Et ça, c’est bien la preuve qu’Alex ressemble tellement à ce qu’écrivait très justement Paul Eluard : “Il n’y a pas d’enthousiasme sans sagesse, ni de sagesse sans générosité”.

 

Son très beau site : www.alexdemoriere.fr

Sa page Facebook : Alex De Morière Photographie

Son compte Instagram : alexdemoriere

Face à face

Newsletter
Inscrivez-vous à la Newsletter !
businessDiaries
carnet-carre
chroniques
portraits
reportages
ephemere-galerie
A propos de l’auteure
Adélaïde votre blogueuse préférée de Charente-Maritime !

Fille d’un artisan-expert judiciaire, puis chef d’entreprise à mon tour, j’ai décidé de quitter le nid familial pour voler de mes propres ailes. J’ai alors œuvré dans le 1er groupe de presse français pendant 15 années. La filiale dans laquelle je travaillais a fermé ses portes après plus de 40 ans d’existence. D’un malheur est né un rêve. Je me suis alors inscrite dans une célèbre école de journalisme. Et mon diplôme d’attachée de presse en poche… Me voici…

Vous allez découvrir que je suis spontanée, capricieuse, espiègle, malicieuse faut-il croire, rêveuse sûrement, contemplative absolument, timide beaucoup et agaçante semblerait-il, sans aucun doute, pour certains…

Ce sont assurément pour toutes ces raisons, qu’il vaut mieux que j’écrive, c’est encore là que je reste la plus mignonne… Quoique !

Contactez-moi !

error: Content is protected !!