Kahina

Professeur de Yoga

Publié le 27 août 2018 Catégorie : Ephémère galerie

L'artiste



Oeuvre à la une

21

Article Éphémère Galerie

L’artiste de cette semaine n’est pas photographe. Kahina est professeur de yoga. Voyageuse zen depuis presque 3 ans, elle a déjà 17 destinations à son actif : Cambodge, Thaïlande, Nouvelle-Zélande, Australie, Japon, Singapour, Hong Kong, République Tchèque, Irlande, Sardaigne, Ibiza, Bali, Vietnam, Maroc, Pays bas…

 

Parmi ses voyages, j’ai sélectionné le pays de mes rêves : la Nouvelle-Zélande (Aotearoa en néo-zélandais). Kahina a eu la gentillesse d’accepter de vous offrir cette dernière parution de l’été sur le thème des vacances et des voyages.

 

Kahina est une femme à part. Après 5 années d’étude de droit, elle travaille dans un cabinet d’avocats, mais cette vie ne lui convient pas. Elle plaque tout, et change de vie.

 

« Ces voyages m’ont ouvert un autre horizon. Une voie spirituelle qui m’inspire chaque jour pour me dépasser et aller à la rencontre de l’autre. Pendant mes voyages j’ai médité 7h par jour dans la jungle thaïlandaise avec des moines (je vivais comme eux, donc peu de nourriture et parlant peu), vécu dans une ONG pour les enfants au Cambodge, sauté en parachute au-dessus du mont Cook et vécu un tremblement de terre en Nouvelle-Zélande magnitude 8.5, plusieurs typhons au Japon, bossé dans des fermes en Nouvelle-Zélande. Tout ça seule avec mon sac à dos. »

 

Depuis c’est entre yoga, aromathérapie, voyages et photos que sa vie se passe. Des fragments d’instants, de paysages, de rêves qu’elle ramène avec elle…

 

Bonne semaine mes Adeladdicts !

 

Son Instagram : Elève-toi

Aotearoa

Newsletter
Inscrivez-vous à la Newsletter !
businessDiaries
carnet-carre
chroniques
portraits
reportages
ephemere-galerie
A propos de l’auteure
Adélaïde votre blogueuse préférée de Charente-Maritime !

Fille d’un artisan-expert judiciaire, puis chef d’entreprise à mon tour, j’ai décidé de quitter le nid familial pour voler de mes propres ailes. J’ai alors œuvré dans le 1er groupe de presse français pendant 15 années. La filiale dans laquelle je travaillais a fermé ses portes après plus de 40 ans d’existence. D’un malheur est né un rêve. Je me suis alors inscrite dans une célèbre école de journalisme. Et mon diplôme d’attachée de presse en poche… Me voici…

Vous allez découvrir que je suis spontanée, capricieuse, espiègle, malicieuse faut-il croire, rêveuse sûrement, contemplative absolument, timide beaucoup et agaçante semblerait-il, sans aucun doute, pour certains…

Ce sont assurément pour toutes ces raisons, qu’il vaut mieux que j’écrive, c’est encore là que je reste la plus mignonne… Quoique !

Contactez-moi !

error: Content is protected !!