Charlotte cauchefer

Photographe

Publié le 10 septembre 2018 Catégorie : Ephémère galerie

L'artiste



Oeuvre à la une

012CCAUCHEFER0870

Article Éphémère Galerie

La magie de la Nouvelle-Zélande est celle de l’un des derniers territoires découverts par l’Homme. Si les Européens y ont posé les pieds en 1642, les Maoris sont arrivés là-bas environ 300 ans avant. Et c’est peut-être pour cette raison que les Néo-Zélandais vivent dans un présent respectueux des personnes et de la nature.

 

C’est sur le site de Charlotte Cauchefer que j’ai découvert son engouement pour l’île du nuage blanc et celle de Jade avec sa série Alone. Fan de son univers et de son regard, je ne pouvais pas résister au plaisir de vous présenter son voyage presque initiatique.

 

Peut-être vous rappelez-vous de cette expo extraordinaire qu’elle nous a livré il y a quelques mois avec Boomerang ?

 

Ce qui était un travail de studio ne laissait pas découvrir son côté solitaire, rêveur, et peut-être un peu romantique. Mais ce voyage de 5 mois en Van dans ce pays que l’on connaît mal, a changé pas mal de choses pour elle, comme elle l’explique elle-même dans ses quelques lignes…

 

« Là-bas, je n’avais jamais ressenti ce sentiment d’être aussi seule au monde, devant des horizons à perte de vue, des espaces aussi immenses, inaccessibles. On se sent alors tout petit, insignifiant, et pourtant on se sent également à sa place, comme si on ne faisait qu’un avec la nature.

J’ai alors voulu retranscrire ce sentiment qui m’a accompagné durant tout ce périple de la Nouvelle-Zélande. Alone est une série de solitude, une série qui nous rappelle que nous sommes si petit face à l’immensité du monde.

Crier, hurler, qu’importe ! Personne ne vous entendra. Le silence régnera tout autour de vous, et vous y prendrez goût.

Mais attention, revenir après avoir tout quitter, c’est comme essayer de remettre une pièce de puzzle à sa place alors qu’il a changé de forme ! »

 

Avec 40 millions de moutons et presque 5 millions de personnes sur un territoire qui fait la moitié de la France, autant vous dire que cette sensation d’isolement est bien réelle. Ceci dit, pour certains, il s’agit peut-être d’intimité, de calme, de sérénité… Ce qui est loin d’être désagréable.

 

Bonne semaine mes Adeladdicts !

 

Son site : www.charlottecauchefer.com

Sa page Facebook : Charlotte Cauchefer

Son Instagram : charlottecauchefer

Son Twitter : @CFRcharlotte

Alone

Newsletter
Inscrivez-vous à la Newsletter !
businessDiaries
carnet-carre
chroniques
portraits
reportages
ephemere-galerie
A propos de l’auteure
Adélaïde votre blogueuse préférée de Charente-Maritime !

Fille d’un artisan-expert judiciaire, puis chef d’entreprise à mon tour, j’ai décidé de quitter le nid familial pour voler de mes propres ailes. J’ai alors œuvré dans le 1er groupe de presse français pendant 15 années. La filiale dans laquelle je travaillais a fermé ses portes après plus de 40 ans d’existence. D’un malheur est né un rêve. Je me suis alors inscrite dans une célèbre école de journalisme. Et mon diplôme d’attachée de presse en poche… Me voici…

Vous allez découvrir que je suis spontanée, capricieuse, espiègle, malicieuse faut-il croire, rêveuse sûrement, contemplative absolument, timide beaucoup et agaçante semblerait-il, sans aucun doute, pour certains…

Ce sont assurément pour toutes ces raisons, qu’il vaut mieux que j’écrive, c’est encore là que je reste la plus mignonne… Quoique !

Contactez-moi !