Road trip à travers les Amériques !

Publié le 2 janvier 2019 - Chroniqueur : Romain le globe-trotteur
USA (monument valleyYellowstone)

15 mois de road trip de septembre 2015 à décembre 2016 avec ma copine dans les Amériques : USA, Mexique, Amérique Centrale et Amérique.du Sud nous ont laissé de supers souvenirs.

Pourquoi avons-nous choisi de faire un Road trip dans les Amériques ?

C’était un rêve depuis quelques années de faire un long road trip sur ce continent, de découvrir vraiment les différentes cultures (mayas/aztèques, etc..), les gens et les paysages évidemment.

On a économisé pendant 3 ans en Nouvelle-Zélande où nous vivions. Nous connaissions tous les deux les USA pour l’avoir fait chacun de notre côté plus jeune, et nous voulions le refaire en couple, et sur plus de temps aussi… Ce fut notre point de départ.

Préparation du voyage : visas et choix des destinations…

© Stocklib scanrail
© Stocklib scanrail

On a beaucoup plus préparé la partie USA, que le reste. Pour entrer aux États Unis, il faut obligatoirement un billet de sortie du territoire !

De plus, on voulait visiter beaucoup de parcs nationaux de la côte Ouest, donc il a fallu réserver les emplacements de campings pour certains (Yellowstone/Yosemite en particulier).

Au niveau des visas, on savait que la plupart des pays que l’on voulait visiter, autorisait un visa touristique de 90 jours, donc on a vu ça sur place directement. A part aux États Unis où il vous faut un visa (le fameux ESTA, est à faire en ligne sur le site officiel), le reste du continent est très flexible sur les visas. Du Mexique à l’Argentine, vous aurez automatiquement un visa “touriste” de 3 mois à votre arrivée à l’aéroport ou en traversant la frontière en bus.

Lac Titicaca, Bolivie © Stocklib Shanti Hesse
Lac Titicaca, Bolivie © Stocklib Shanti Hesse

La Bolivie, elle, vous donne 1 mois en général (au bon vouloir du douanier en face de vous).

Par contre, là où il faut faire attention, c’est sur la zone “C4” comprenant le Honduras, le Guatemala, le Nicaragua et le Salvador. On a le droit de rester 90 jours dans le C4. Passé cette durée:

– soit il faut sortir de cet espace (aller au Costa Rica, au Mexique ou ailleurs)

– soit payer une extension de 3 mois maximum, de plus ou moins 10$ par mois.

 Le budget global

© Stocklib Tom Baker
© Stocklib Tom Baker

Pour le budget, on est parti avec une somme conséquente pour pouvoir tenir 1 an et demi sans travailler (40 000 euros à 2). J’ai consulté beaucoup de blogs sur l’Amérique du Sud où des couples comme nous avaient dépensé 10 000 euros à 2 en 10 mois de voyage. Je me suis donc basé sur là-dessus pour la partie Amérique Centrale et Amérique.du Sud.

Pour les USA, on savait que le budget serait plus gros, mais en combinant camping, motels et voiture de location, on a pu réduire les frais.

Nous avons réussi à respecter notre budget, suffisamment pour nous installer ensuite à Barcelone où nous sommes toujours (avant de repartir bientôt pour découvrir un nouveau continent).

Le Budget Nourriture

C’est sans doute le budget de ce voyage le moins couteux au niveau dépense.

Semuc Champey (Guatemala) @Romain Buisson
Semuc Champey (Guatemala) @Romain Buisson

Aux États-Unis, où certes la nourriture n’est pas extra, mais pas chère, on pouvait manger à 2 pour 12$ environ. Au Guatemala, en Bolivie ou encore au Brésil, on peut toujours manger dans la rue, chose qui est très fréquente là-bas. À midi, on arrivait à manger convenablement pour moins de 7 euros à 2.

Le conseil que je peux vous donner est de manger comme un local et non comme un touriste : vous ferez des économies !

Le Budget Déplacement

En 15 mois, nous avons loué 5 fois une voiture.

Yellowstone @Romain Buisson
Yellowstone @Romain Buisson

Aux États unis, pour faire la côte Ouest, nous avons loué une petite Yaris avec laquelle nous avons fait plus de 10 000km pour un prix dérisoire : 1.000$US pour 5 semaines de road trip avec assurance !

Au Costa Rica, nous avons payé une voiture pour 1.000$US aussi, avec assurance, pendant 15 jours. Avec une petite voiture, on est passé partout ! Les Tours étant assez chers, en louant une voiture, on s’en est mieux sorti.

Au Chili, pour faire le désert d’Atacama, sur 8 jours (nous étions 4), nous avons pris une sorte de Mazda avec un grand coffre pour 550/650$tout compris !

Iles de Paques (Chili) @Romain Buisson
Iles de Paques (Chili) @Romain Buisson

Sur l’île de Pâques, nous avons opté pour un 4×4. Il vaut mieux louer quelque chose sur place, car l’île est trop grande pour la faire à pied. Là aussi nous étions 4, donc ça revenait à un prix raisonnable.

Enfin, en Patagonie, durant 6 semaines avec un autre couple, nous avons loué une voiture pour 1.100€ avec assurance en la prenant et en la ramenant au même point.

Chose importante : nous avons toujours pris et ramené les voitures au même endroit pour nous éviter des frais supplémentaires !

Quilotoa loop (Equateur) @Romain Buisson
Quilotoa loop (Equateur) @Romain Buisson

La plupart du temps nous étions en bus. C’est le moyen de locomotion ultra répandu en Amérique latine ! Ce n’est pas cher la plupart du temps, et il jouit d’une grande concurrence donc on peut facilement comparer les prix avec d’autres compagnies. En Équateur par exemple, une heure de bus coûte 1$..Donc 10h de bus=10$.

Pour terminer… L’avion !  Nous l’avons utilisé quelquefois, surtout pour des vols internes qui coûtaient moins chers que le bus !

Viva Colombia” en Colombie offrait des trajets d’une heure d’avion pour 40$ au lieu de 12h de bus pour même prix.

Bocas del Toro (Panama) @Romain Buisson
Bocas del Toro (Panama) @Romain Buisson

Même chose au Chili et en Argentine. Les transports en commun sont beaucoup plus chers que le reste de l’Amérique latine ! Nous avions fait un Santiago-Antofagasta pour 50€ (vol d’une heure) au lieu de 25 heures de bus à 40 euros… Ou encore un vol depuis les chutes d’Iguazul côté bresilien (Foz de Iguacu) à Rio, 80$US le vol d’1h30 au lieu de 120$ le bus qui durait 30 heures !

Principalement, on a voyagé en bus. On a traversé toutes les frontières par voie terrestre (à part celle entre les USA et le Mexique où on a pris un avion, puis celle entre le Panama et la Colombie où on a pris un bateau pendant 5 jours).

Enfin sur le choix des destinations, on voulait aller partout et c’est ce qu’on a (presque) fait ! Nous avons visité 14 pays en 15 mois de voyage !

Le Budget Hébergement

Patagonie (Argentine)
Patagonie (Argentine)

On a trouvé de tout durant ce Roadtrip !

Des palaces pour à peine 15$ la nuit en Équateur (via Airbnb) ou des hôtels en dortoir de 6 pour 20€/personne ! En Patagonie notamment, les prix sont délirants !
Mon conseil : faites jouer la concurrence (quand vous le pouvez). Comparez tous les sites (booking.com/airbnb/hostelworld etc..) Nous n’avons pas essayé le Couchsurfing, mais c’est un très bon moyen de réduire les coûts aussi.

Par contre, nous avons beaucoup utilisé le site Workaway.info pour faire du volontariat en Amérique du Sud (Bolivie/Chili/Argentine) durant 4 mois ! Nous y avons fait des rencontres extraordinaires !

Astuces pour trouver les bonnes informations et préparer son voyage dans les Amériques ?

© Stocklib Dmitry Travnikov
© Stocklib Dmitry Travnikov

Au niveau des astuces, regardez les comparatifs de vols, et créez-vous des alertes (notamment avec Skyscanner). C’est comme ça qu’on a trouvé un Sydney-Los Angeles pour 450$ aller… Au retour même chose, on a trouvé un Rio de Janeiro-Londres pour 300 euros aller.

Les bons deals existent, mais il faut les chercher !

Sinon, nous avions acheté le “Lonely Planet” en anglais. “South America on a shoestring” en Amérique du Sud pour les petits budgets, et même chose pour l’Amérique Centrale, cela regroupe tous les pays de cette zone en un seul livre et c’est très pratique.

Las San Blas Islands (Panama) @Romain Buisson
Las San Blas Islands (Panama) @Romain Buisson

Certaines personnes ne sont pas très “guide de voyage” et préfère voyager sans. Chacun son choix… Personnellement, j’aime bien m’informer sur le pays avant d’y aller.

Enfin comme dit précédemment, les forums/blogs sur le Net sont d’une très bonne aide.

Une application mobile indispensable

Maps.me  est sans doute l’application qui nous a le plus aidé durant ce trip, et même après. 
C’est un système de GPS qui fonctionne sans internet. Il suffit de télécharger gratuitement les cartes des villes/pays où on est, et le gps vous localise à tout instant. C’est très pratique quand on arrive dans une ville que l’on ne connaît pas, ou même pour des treks de plusieurs jours ou non, pas super bien balisés… Cette application nous a toujours sorti d’affaire !

Ce qui m’a le plus surpris durant mon voyage ?

Les gens ont dans la majorité des cas un sens du partage et de l’hospitalité énorme, que ce soit aux États Unis, au Mexique, dans la jungle du Costa Rica, à Buenos Aires ou ailleurs.

Machu Pichu (Perou) @Romain Buisson
Machu Pichu (Perou) @Romain Buisson

Le fait de parler espagnol partout (sauf au Brésil… Et encore…) était aussi quelque chose non pas de surprenant, mais d’agréable dans le sens où même dans les plus petits villages de Bolivie, du Pérou ou d’ailleurs, il n’y avait pas de barrière de la langue comme en Asie où l’on avait eu beaucoup de mal à dialoguer dès qu’on sortait des grandes villes.

La cuisine…

@Shutterstock
@Shutterstock

Étant un fana de viande, l’Argentine a été pour moi, le paradis ! La cuisine péruvienne est très bonne aussi, de même qu’au Chili (le Ceviche, plat à base de poisson est un délice !). 
La cuisine mexicaine aussi est très bonne, loin des idées reçues de tapas/burritos et autres fajitas. C’est bien plus que ça ! J’ai en mémoire un plat s’appelant le “cochinita de pibil” avec une “sopa de limon”, c’est-à-dire du cochon avec une soupe au citron… Un régal ! L’Amérique Centrale nous a un peu déçu au niveau cuisine : beaucoup de choses frites et pas de variété dans les plats sur place. La côte des Caraïbes a plus de choix cela dit.

Des appréhensions injustifiées ?

Patagonie (Argentine) @Romain Buisson
Patagonie (Argentine) @Romain Buisson

Ma copine et moi avons beau voyager/travailler autour du globe depuis 8 ans, l’appréhension est toujours là avant la découverte d’un nouveau continent.

Ma principale peur était le vol avec violence (couteau, arme à feu, etc..). Et la perte de mon appareil photo et des photos (étant photographe amateur, mes photos de voyage sont ma vie et mon job).

Certains pays me faisaient un peu peur aussi comme le Honduras, le Nicaragua ou encore la Bolivie, mais au final, en 15 mois de voyage, il ne nous est rien arrivé !

La sécurité

@Shutterstock
@Shutterstock

Globalement, on n’a pas eu de problème durant ce voyage, mis à part l’impossibilité de trouver une guesthouse/hôtel de temps en temps ou des déboires sans grande gravité.

On a eu 3 alertes en termes de sécurité :

  • Au Honduras : on est arrivé de nuit à La Ceiba, ville portuaire d’où le lendemain nous partions vers les îles. La ville a la réputation d’être assez dangereuse. Effectivement, à peine descendus du bus que des gamins voulaient nous piquer nos sacs. On a sauté dans un taxi avec un autre couple et on a filé à l’hôtel.
  • Au Costa Rica, à San Jose : les banlieues sont vraiment dangereuses. On cherchait où prendre le bus pour le lendemain et on s’est retrouvé dans des quartiers « chauds », avec des gens qui nous regardaient assez mal. Là aussi, on a pris le premier taxi qui est passé ; on n’a pas cherché à comprendre…
  • @Shutterstock
    @Shutterstock

    Une dernière au Chili, à Puerto Montt : La nuit, les quais sont malfamés : prostitution, drogue, etc.. On devait prendre le bateau pour aller sur l’île de Chiloé et évidemment le bus est arrivé en retard donc on a été obligé de rester dans cette ville une nuit… On n’avait pas fait 50 mètres qu’on a vu un homme entouré de 2 policiers, mort sur le sol, des prostituées partout, des bars avec des hommes en armes bref… Heureusement qu’on a trouvé une française qui nous a indiqué l’hôtel le plus proche ! Quand la patronne nous a vu, elle n’en revenait pas que personne ne nous est agressé !

Ce n’était pas des situations dangereuses à proprement parlé, mais ça aurait pu le devenir si on avait traîné un peu plus…

@Shutterstock
@Shutterstock

On a rencontré quelques voyageurs qui s’étaient fait braquer, tout prendre, menacer. Il s’agissait généralement de personnes seules (une fois, un couple), le plus souvent dans la soirée ou très tôt dans la journée

Le risque zéro n’existe pas, mais je pense qu’on peut réduire ce risque en faisant attention aux zones sensibles (surtout dans les grandes villes) en évitant, par exemple, de se balader seul le soir, etc…

Ne vous laissez pas impressionner par les informations/TV, à propos de ce continent. Ce qui fait si peur… On entend beaucoup de choses sur cette partie du monde, mais honnêtement j’étais plus en sécurité là-bas, que dans certains quartiers en France…
Faites-vous votre propre expérience et n’écoutez pas les « On dit » !

Ce que nous avons préféré…

Yellowstone @Romain Buisson
Yellowstone @Romain Buisson

La côte Ouest des USA est extraordinaire. Les parcs nationaux sont tous plus beaux les uns que les autres (mention spéciale à Yellowstone, Zion Park et Arches Park).

La côte sud du Mexique est superbe entre temples cachés dans la jungle et les plages sublimes. Ce pays est splendide !

En Amérique Centrale, notre cœur est resté au Guatemala pour l’authenticité du pays. Les gens supers sympas et les paysages très variés.

@Shutterstock
@Shutterstock

Au Costa Rica ? On a craqué pour la diversité de la faune et de la flore, des parcs nationaux dingues comme le Corcovado National Park tout au sud du pays et ses plages sauvages notamment la côte Pacifique.

Enfin en Amérique du Sud, l’Équateur nous a étonné complètement. C’est un petit pays mais qui regroupe un condensé de ce continent.

La Bolivie, le Pérou, l’Argentine, le Chili et le Brésil nous ont marqué de différentes manières, et il est impossible pour moi de dire quel pays j’ai préféré car je les aime tous pour un point spécial !

Ce qui nous a déçu…

Honduras (Macaw Mountains) @Romain Buisson
Honduras (Macaw Mountains) @Romain Buisson

Le Honduras nous a pas mal déçu par rapport à la plongée. Nous sommes allés à Utila, une île sur la côte Caraïbes, pour passer mon niveau 2 de plongée. La plongée en elle-même n’était pas terrible, mais l’île était un véritable dépotoir ! Beaucoup d’ordures, de l’huile qui flottait près du port, bref pas un super souvenir…

C’est le seul endroit vraiment qui nous a laissé un goût amer, le reste du trip a été génial.

Ce que cette expérience nous a apporté ?

Las San Blas Islands (Panama) @Romain Buisson
Las San Blas Islands (Panama) @Romain Buisson

Comme tous les voyages, celui-là nous a appris comme à chaque fois, à vaincre nos idées reçues sur tel ou tel pays, à découvrir et apprendre une nouvelle langue (espagnol), à apprendre beaucoup de choses sur la géopolitique de ce continent et sur les gens vivant sur place. 
J’ai lu une phrase récemment qui résume bien ce voyage : “To understand the world, you have to go and see it” (Pour comprendre le monde, vous devez aller le voir) !

L’Amérique est-elle encore à découvrir ?

Officiellement découvert il y a plus de 500 ans, c’est un continent qui continue de surprendre et d’émerveiller. Il compte encore bon nombre d’endroits cachés ! Si vous voulez le découvrir, vraiment, il vous faudra délaisser les sentiers battus des touristes et prendre celui qui s’enfonce dans la jungle à côté des locaux.

Newsletter
Inscrivez-vous à la Newsletter !
businessDiaries
carnet-carre
chroniques
portraits
reportages
ephemere-galerie
A propos de l’auteure
Adélaïde votre blogueuse préférée de Charente-Maritime !

Fille d’un artisan-expert judiciaire, puis chef d’entreprise à mon tour, j’ai décidé de quitter le nid familial pour voler de mes propres ailes. J’ai alors œuvré dans le 1er groupe de presse français pendant 15 années. La filiale dans laquelle je travaillais a fermé ses portes après plus de 40 ans d’existence. D’un malheur est né un rêve. Je me suis alors inscrite dans une célèbre école de journalisme. Et mon diplôme d’attachée de presse en poche… Me voici…

Vous allez découvrir que je suis spontanée, capricieuse, espiègle, malicieuse faut-il croire, rêveuse sûrement, contemplative absolument, timide beaucoup et agaçante semblerait-il, sans aucun doute, pour certains…

Ce sont assurément pour toutes ces raisons, qu’il vaut mieux que j’écrive, c’est encore là que je reste la plus mignonne… Quoique !

Contactez-moi !

error: Content is protected !!