Épisode 26 – Point sur les 3 derniers jours des filles !

Publié le 20 octobre 2018 - Chroniqueur : Adélaïde
@Pixabay

Aujourd’hui, c’est free pour les filles. Une journée de repos bien mérité pour récupérer de 10 jours de rallye et des 3.240km parcourus par les 280 équipages. Ce soir, ce sera la soirée de gala pour mettre un terme final à une aventure qui marquera la vie de toutes les Roses. Au programme de la journée d’Arlette et Yvette, la découverte de Marrakech qui est inconnue d’Audrey et de Stéphanie, puis une ballade dans les souks dont tout le monde leur parle.

Mais hier était à marquer d’une pierre blanche. C’était la dernière étape du célèbre rallye-raid. Clap de fin pour la 18ème édition du Trophée Roses des Sables. Notre équipage préféré (le 231) est passé sous l’arche d’arrivée aux alentours de 14 h. Épuisées des trois derniers jours, Stéphanie et Audrey ont commencé par faire une bonne sieste avant de m’envoyer leur journal de bord.

Point sur mercredi 17 octobre – 1er jour de l’étape Marathon :

Mercredi matin, les filles, pas très en forme (surtout Stéphanie), ont pris le volant pour l’étape Marathon (2 jours d’orientation et de « spéciale », ainsi qu’une nuit en totale autonomie).

Au PK104, Stéphanie a surgit de la voiture pour vomir. Les filles ont décidé de repartir, mais le reste de la journée a été très très très difficile.

C’est au tour de Stéphanie d’être tendue (enfin surtout son estomac) ! Puis coup de pression, car il fallait absolument qu’elles sortent d’un oued qui les faisait galérer avant la tombée de la nuit et dans lequel elles ne pouvaient absolument pas rester bivouaquer. Stress, fatigue, difficultés et obstacles du terrain et bien sûr interruption des communications font exploser les filles… Résultat : disputes !

@Arlette et Yvette
@Arlette et Yvette

18h34 : elles plantent enfin leur tente après être la sortie de ce satané oued pour préparer leur nuit en autonomie dans le désert. Si cette soirée est, en général, festive pour les Roses, pour Audrey et Stéphanie, c’est tout le contraire. Plus rien dans la glacière et toutes les bouteilles cassées. Seule survivante : une bouteille de vin ! Du coup dodo dès 21 h, soirée d’ailleurs peut-être salvatrice pour l’estomac de Stéphanie…

Point sur jeudi 18 octobre – 2ème jour de l’étape Marathon :

La nuit dans le désert pour nos deux héroïnes a été longue et bonne aussi. Debout au lever de soleil, elles partent vers 8h pour sillonner les derniers 140 km qu’il reste pour rallier Tazarine.

@Arlette et Yvette
@Arlette et Yvette

Bien reposées et en meilleure forme que la veille, les filles repartent et cartonnent : pas d’erreur d’orientation, pas d’erreur de conduite… Mais la poisse !!! Tagazou tombe malade elle aussi ! Elles sont obligées de déclencher la balise pour l’assistance mécanique… Et prennent un max de pénalités du coup !

Christophe de la Méca explique à nos minettes un problème de courroie trop tendu (elle aussi ?) ou pas assez… Mais un problème qui peut s’avérer catastrophique ! Les filles repartent sur les chapeaux de roues, hyper attentives et concentrées. Elles ne lâcheront rien ! Faudra que ça tienne jusqu’au soir !

14h30 : Arrivée sur le dernier bivouac.

On a pris une bonne douche, cheveux propres mais pas pour longtemps car il y avait une petite tempête de sable.

Faire le plein de Tagazou est toujours le  truc en plus à faire. Elles repartent donc du bivouac pour remplir leur mission. Mais dans Tazarine, Tagazou montre des signes de faiblesses plus qu’inquiétants… Tagazou n’en peut plus…

Les mécaniciens se sont penchés sur le cas ou plutôt sous le capot de Tagazou… Et quelques minutes plus tard… Verdict… Plus d’alternateur… 2 options nous ont été présentées… Trouver un alternateur (perso on n’en avait pas prévu) ou rapatrier Tagazou en dépanneuse et nous en taxi jusque dans le 17… C’est là que Fernando est intervenu car il avait le bon alternateur dans sa valise (de mécanicien) ! Ouf !!!!!! Sauvées !!!!!! On pense qu’on va pouvoir rentrer !

Finalement, soirée bien plus festive et légère que la veille pour leur dernière soirée en bivouac avec punch et couscous.

Point sur hier vendredi 19 octobre – Dernière étape du Trophée Roses des Sables :

6h47 : Départ du dernier bivouac en direction de Marrakech ! Les 350 km prévus se passent super bien malgré un route sinueuse et le col du Tichka à franchir. Elles arrivent 4ème à Marrakech (vers 14h) ! Malheureusement cette étape ne compte pas pour le classement final.

Point capillaire (fait par les filles elles-mêmes) :

Nos cheveux étaient très très très secs… De l’herbe à chameau ! On a pensé très très fortement à notre coiffeur (Pascal) ces derniers jours (oui nous avons le même coiffeur!). À l’heure à laquelle nous t’écrivons nous sommes propres, cheveux lavés et séchés avec un vrai sèche-cheveux !

On se retrouve demain pour faire un rapide point sur la soirée, le classement final et le retour en France !

Newsletter
Inscrivez-vous à la Newsletter !
businessDiaries
carnet-carre
chroniques
portraits
reportages
ephemere-galerie
A propos de l’auteure
Adélaïde votre blogueuse préférée de Charente-Maritime !

Fille d’un artisan-expert judiciaire, puis chef d’entreprise à mon tour, j’ai décidé de quitter le nid familial pour voler de mes propres ailes. J’ai alors œuvré dans le 1er groupe de presse français pendant 15 années. La filiale dans laquelle je travaillais a fermé ses portes après plus de 40 ans d’existence. D’un malheur est né un rêve. Je me suis alors inscrite dans une célèbre école de journalisme. Et mon diplôme d’attachée de presse en poche… Me voici…

Vous allez découvrir que je suis spontanée, capricieuse, espiègle, malicieuse faut-il croire, rêveuse sûrement, contemplative absolument, timide beaucoup et agaçante semblerait-il, sans aucun doute, pour certains…

Ce sont assurément pour toutes ces raisons, qu’il vaut mieux que j’écrive, c’est encore là que je reste la plus mignonne… Quoique !

Contactez-moi !

error: Content is protected !!