Épisode 23 – Jour 8 : Étape marathon, jour 1

Publié le 17 octobre 2018 - Chroniqueur : Adélaïde
@Vincent Guerrier

Mercredi 17 octobre : Étape Marathon – jour 1

Nous voici à deux étapes de la fin de l’aventure avec l’une des étapes les plus éprouvantes du Trophée Roses des Sables. L’étape Marathon est donc sur deux jours et une nuit en autonomie : 345 km à faire.

@Trophée Roses des Sables
@Trophée Roses des Sables

C’est une étape d’endurance du bivouac de Merzouga à Tazarine qui réserve de belles surprises entre lacs asséchés, montagnes et immensité du désert. Et surtout, le plus impressionnant peut-être sera cette nuit en totale autonomie dans le désert. Soit certains équipages se regrouperont, soit ils pourront rester isolés. Mais de toute façon, ne vous inquiétez pas ! Si elles sont en total autonomie, l’organisation du Trophée Roses des Sables sauront où se trouve chaque équipage afin de ne pas les laisser éventuellement en danger. Elles seront géolocalisées et ils veilleront, de loin, sur leurs Roses.

Nos intrépides minettes, elles ont décidé de dormir dans leur tente plutôt que dans la voiture et de, très probablement, dormir en compagnie d’autres équipages.

Point sur la journée d’hier :

La journée hier a débuté par une photo pour « Cancer du sein, parlons-en ! ». Le soleil que représente les 280 nanas du Trophée symbolise la vie et la générosité.

Cette épreuve, qui est réputée la plus stressante, était la journée de conduite dans les dunes.

Les filles ont commencé par 25 km de goudron avant d’attaquer la « spéciale ». C’était la mise en bouche car les difficultés ont surgi bien après. Témoignage des filles…

@Arlette et Yvette
@Arlette et Yvette

« Stéphanie a conduit et Audrey copiloté. Audrey s’est agacée (beaucoup agacée) et est montée sous pression (haute pression). Stéphanie s’est bien amusée dans les cailloux et Audrey devait prendre le relais pour le sable et les dunes. Juste avant les dunes au CP, on a dégonflé les pneus et on a donc changé. Audrey a conduit et Stéphanie copiloté mais ça n’a pas duré longtemps (genre 2,5 km). Car au bout de ces 2,5 km dans le sable, avant d’arriver au CP sécurité, on a tanqué et là énervement pour Audrey et rigolade pour Stéphanie  ! Audrey a sorti une pelle et Stéphanie ses petites mains ! Et l’équipe Média de l’orga en a bien profité pour nous interviewer en plein tankage (et en plein pétage de plomb d’Audrey ce qui ne l’a pas vraiment calmée !).

@Arlette et Yvette
@Arlette et Yvette

C’est là que Stéphanie a pris le relais, elle a sorti Tagazou et on est reparti sur les chapeaux de roues! Avant d’attaquer d’autres dunes, on s’est posé sur un plateau mais Audrey n’était toujours pas calmée donc Stéphanie a conduit.

 

 

@Arlette et Yvette
@Arlette et Yvette

On a repris la conduite dans les dunes (Stéphanie s’est bien éclatée !). Au 2ème CP on nous a indiqué qu’il restait 7 km complètement balisés… On a vu la première balise mais pas la 2ème… On s’est retrouvé à enchaîner au moins 3 dunes digne des montagnes russes… On avait seulement fait 200 mètres (de trop et donc d’erreur) pour se retrouver un peu perdues sans balises au milieu des dunes, avec d’autres équipages. On a bien rigolé, on a réfléchi, douté, encore rigolé, pris des photos… Et un véhicule de l’orga (Julien) nous a toutes remises sur le bon chemin ! »

Le mieux c’est de jeter un oeil sur ce qu’on vécut les filles hier grâce à la superbe vidéo réalisée par Désertours !

Audrey était dépitée hier soir d’avoir craqué même si la fatigue y est pour beaucoup (ça fait déjà 8 jours qu’elles ont relevé le défi…).  Elle est déçue d’elle-même et s’en veut ! Mais ma mignonne, on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs ! Jusque là, tu as assuré comme une cheffe ! Et tu vas pouvoir assurer dans l’épreuve d’aujourd’hui ! Alors courage !

@Arlette et Yvette
@Arlette et Yvette

Stéphanie est vraiment hilare (même si elle s’est fait réprimander toute la matinée d’hier car elle sait que se n’était pas contre elle). Elle s’est éclatée dans les cailloux (ça on le sait, elle nous l’avait déjà dit), mais aussi dans les dunes contre toute attente.

Bref, leurs aventures valent aux filles une 99ème place au classement provisoire eu égard aux pénalités qu’elles ont reçu depuis deux jours, mais qu’à cela ne tienne, il leur reste encore l’étape d’aujourd’hui et demain avant le classement définitif.

Newsletter
Inscrivez-vous à la Newsletter !
businessDiaries
carnet-carre
chroniques
portraits
reportages
ephemere-galerie
A propos de l’auteure
Adélaïde votre blogueuse préférée de Charente-Maritime !

Fille d’un artisan-expert judiciaire, puis chef d’entreprise à mon tour, j’ai décidé de quitter le nid familial pour voler de mes propres ailes. J’ai alors œuvré dans le 1er groupe de presse français pendant 15 années. La filiale dans laquelle je travaillais a fermé ses portes après plus de 40 ans d’existence. D’un malheur est né un rêve. Je me suis alors inscrite dans une célèbre école de journalisme. Et mon diplôme d’attachée de presse en poche… Me voici…

Vous allez découvrir que je suis spontanée, capricieuse, espiègle, malicieuse faut-il croire, rêveuse sûrement, contemplative absolument, timide beaucoup et agaçante semblerait-il, sans aucun doute, pour certains…

Ce sont assurément pour toutes ces raisons, qu’il vaut mieux que j’écrive, c’est encore là que je reste la plus mignonne… Quoique !

Contactez-moi !

error: Content is protected !!