Épisode 21 – Jour 6 : Boucle dans la vallée de l’Erg Chebbi

Publié le 15 octobre 2018 - Chroniqueur : Adélaïde
@Trophée Roses des Sables

Aujourd’hui et demain, ce sont des épreuves qui sont scinder les Roses en 2 groupes :

Le groupe 1 vivra des sensations fortes car le tracé passe par des canyons aux pistes bien roulantes, puis au cœur des grands massifs de dunes. Parcours de 80 kilomètres dont 50 de « spéciale ».

Tant qu’au groupe 2, il aura un kilométrage plus important à faire : 152,5 kilomètres difficiles, notamment en navigation entre plateaux et oueds, montagnes et enchaînement de vallées.

Les filles ont récupéré leur roadbook hier soir. Orientation, toujours orientation ! Elles feront les dunes demain car aujourd’hui, elles seront dans le groupe 2.

Voici un coucou des filles ce matin :

Point mécanique :

Tagazou (c’est le nom de leur bolide, qui est bien connu de l’équipe mécanique depuis quelques années) faisait un bruit étrange ce matin. Il semblerait que le roulement du compresseur de la climatisation souffre. Lorsqu’elles vont rentrer ce soir, les mécaniciens interviendront pour résoudre le problème.

« Au pire si ça casse aujourd’hui, on n’aura plus de clim et plus de direction assistée… Au pire donc on aura chaud, on ouvrira les fenêtres, on sera pleine de poussière (ce qui est déjà le cas) et on se fera les bras (ce qui n’est pas le cas !)… »

Bref, suspense pour cette longue journée de conduite !

Point sur la journée d’hier :

Je vous rappelle que la journée d’hier était une épreuve d’orientation avec des paysages époustouflants et des tankages prévisibles. Mais les filles s’en sont bien sorties.

Elles ont dû s’arrêter trois fois, au moins 5 minutes à chaque fois, pour changer de pilote et faire la pression des pneus. Elles sont arrivées à la nuit tombée puisqu’il était 19h45. Après l’effort, le réconfort avec douche, apéro et frites !

Elles ont écopé de pénalités puisqu’elles ont manqué 2 CPV (Checkpoint virtuel). Malgré tout leur classement provisoire aujourd’hui est la 69ème place ! Il faut avouer qu’elles sont douées, puisqu’elles arrivent à gagner des places alors qu’elles sont pénalisées. Trop fortes nos petites aventurières…

Point capillaire de Stéphanie (important – oui je sais… Mais vous me connaissez, vous savez que c’est vital pour moi) :

Audrey a les cheveux propres, moi j’ai testé le shampoing sec (cadeau de ma collègue avant mon départ !) et j’avoue que c’est pas mal !!!

Avant de nous quitter, voici quelques photos de la journée d’hier…

 

Newsletter
Inscrivez-vous à la Newsletter !
businessDiaries
carnet-carre
chroniques
portraits
reportages
ephemere-galerie
A propos de l’auteure
Adélaïde votre blogueuse préférée de Charente-Maritime !

Fille d’un artisan-expert judiciaire, puis chef d’entreprise à mon tour, j’ai décidé de quitter le nid familial pour voler de mes propres ailes. J’ai alors œuvré dans le 1er groupe de presse français pendant 15 années. La filiale dans laquelle je travaillais a fermé ses portes après plus de 40 ans d’existence. D’un malheur est né un rêve. Je me suis alors inscrite dans une célèbre école de journalisme. Et mon diplôme d’attachée de presse en poche… Me voici…

Vous allez découvrir que je suis spontanée, capricieuse, espiègle, malicieuse faut-il croire, rêveuse sûrement, contemplative absolument, timide beaucoup et agaçante semblerait-il, sans aucun doute, pour certains…

Ce sont assurément pour toutes ces raisons, qu’il vaut mieux que j’écrive, c’est encore là que je reste la plus mignonne… Quoique !

Contactez-moi !

error: Content is protected !!