Episode 12 : L’amplitude thermique du désert marocain

Publié le 6 septembre 2018 - Chroniqueur : Adélaïde
@Trophée Roses des Sables

Évidemment dormir dans le désert est une expérience, qui selon les amateurs de sensations fortes, est à vivre absolument : immensité, beauté, vide, silence, intensité… Les filles de l’équipage 231 vont en faire l’expérience dans l’étape marathon de 48h où elles auront une nuit à dormir seules en plein désert.

@Shutterstock
@Shutterstock

Dans l’Erg Chebbi, les températures, en octobre (pendant le Trophée Roses des Sables – Oui ils ont bien fait les choses !) sont plutôt clémentes puisque le jour, elles atteignent 26° et peuvent chuter à jusqu’à 14 ° la nuit. Au col de Tichka, par contre, elles peuvent varier entre 19 et 3° (toujours en octobre). C’est normal puisque son altitude est à 2.260m, entre le versant nord (aux influences océaniques), et le versant sud (aux massifs pré-sahariens où il ne pleut presque jamais). Il faut avouer qu’en hiver, il n’est pas rare qu’il neige sur ce col, au point qu’il est fermé comme dans les Pyrénées ou dans les Alpes.

© Stocklib ryzhkovoleksandr
© Stocklib ryzhkovoleksandr

L’Atlas est tout de même un massif montagneux gigantesque qui s’étale du Maroc à la Tunisie, en passant par l’Algérie. Son sommet le plus haut est marocain et culmine à 4.167mètres (le Djebel Toubkal) à 63 km au sud de Marrakech (presque aussi haut que le Mont Blanc, à 700m près). C’est donc un climat montagnard avec des chutes de neige abondantes en hiver et un climat aride en été.

© Stocklib tjalex
© Stocklib tjalex

La première des choses qu’un ami m’a expliquée, c’est la fameuse amplitude thermique des nuits sahariennes. La différence entre la journée et la nuit peut être de plus de 40° en été et d’une dizaine de degrés en hiver. Par exemple, il n’est pas rare en période estivale d’avoisiner les 45° le jour pour approcher les 2 à 3 ° la nuit. L’hiver, ce sont des températures de 20° en moyenne pour descendre jusqu’à des gelées nocturnes… Sans oublier parfois le Sirocco, ce vent sec et chaud, qui souffle du Sud au Nord, et qui rend les températures, plus ou moins supportables.

Comment c’est possible une telle amplitude thermique ?

@Shutterstock
@Shutterstock

C’est simple : les silicates qui forment le sable conservent très mal la chaleur accumulée dans la journée. Ils s’isolent les uns des autres et dissipent l’énergie qu’ils ont emmagasinés dès que le soleil disparaît. Plus le désert est sableux, plus la dissipation thermique est importante. Sans compter que sans nuage (il y a très très peu d’humidité dans les déserts évidemment), le rayonnement infrarouge du sol part directement dans l’espace puisqu’il n’y a pas de barrière pour les conserver au sol.

@Trophée Roses des Sables
@Trophée Roses des Sables

Ainsi plus on s’éloigne des côtes, plus l’amplitude thermique est importante.

Le tout est de le prévoir ! Une femme avertie en valant deux, nos petites minettes Stéphanie et Audrey ne devraient pas souffrir de cette fameuse amplitude thermique.

@Trophée Roses des Sables
@Trophée Roses des Sables

Maintenant mes Adeladdicts, il faut s’activer ! Il faut absolument mettre les bouchées doubles, où malgré leur inscription, les filles ne pourront pas partir. Nous avons jusqu’au 29 septembre pour récolter les derniers Euros nécessaires. Clairement, nous avons 25 jours pour rassembler les fonds manquants pour terminer de s’équiper.

Partagez et diffusez le plus possible l’« Episode 7 : Quel budget pour faire le rallye d’Arlette et Yvette ? ».

téléchargementLes réseaux sociaux d’Audrey et Yvette sont toujours dispo pour vous :

Sur Facebook : Arlette et Yvette – Trophée Roses des Sables

Sur Instagram : @arletteyvette17

Prochain billet, jeudi 13 septembre !

Compteur à boucler au 29 septembre 2018 : 3.505€

Iphone X
Iphone X

Qui veut un Iphone X d’une valeur de 1.139€ ? La semaine prochaine (le 16 septembre) aura lieu le tirage au sort de la tombola pour le gagner. Je vous rappelle que le billet est à 10€ ! Laissez-leur un message privé sur Facebook et/ou Instagram. Pour que ce soit plus rapide, cliquez sur l’un des liens, à côté du logo Roses des Sables.

Il ne nous reste que 3 semaines pour terminer de collecter les fonds ! Continuez de diffuser l’« Épisode 7 : Quel budget pour faire le rallye d’Arlette et Yvette ? ». Il reste tout de même 3505€ à trouver. Les filles ont toujours besoin de vous et de vos réseaux ! Plus elles seront vues, plus elles collecteront de fonds.

@Trophée Roses des Sables
@Trophée Roses des Sables

A défaut de dons, vous pouvez leur donner du matériel neuf. La liste a considérablement diminué :

  • Carte du Maroc
  • Casques
  • Jerrycan de 20 litres
  • Boussoles

 

© Stocklib Roman Samborskyi
© Stocklib Roman Samborskyi

Il n’y a pas de petits dons pour elles. Vous pouvez participer sans montant minimum (ou maximum naturellement) avec un paiement sécurisé, sur Leetchi pour leur cagnotte solidaire :

https://www.leetchi.com/c/roses-des-sables-2018-arlette-et-yvette

A la semaine prochaine !

Newsletter
Inscrivez-vous à la Newsletter !
businessDiaries
carnet-carre
chroniques
portraits
reportages
ephemere-galerie
A propos de l’auteure
Adélaïde votre blogueuse préférée de Charente-Maritime !

Fille d’un artisan-expert judiciaire, puis chef d’entreprise à mon tour, j’ai décidé de quitter le nid familial pour voler de mes propres ailes. J’ai alors œuvré dans le 1er groupe de presse français pendant 15 années. La filiale dans laquelle je travaillais a fermé ses portes après plus de 40 ans d’existence. D’un malheur est né un rêve. Je me suis alors inscrite dans une célèbre école de journalisme. Et mon diplôme d’attachée de presse en poche… Me voici…

Vous allez découvrir que je suis spontanée, capricieuse, espiègle, malicieuse faut-il croire, rêveuse sûrement, contemplative absolument, timide beaucoup et agaçante semblerait-il, sans aucun doute, pour certains…

Ce sont assurément pour toutes ces raisons, qu’il vaut mieux que j’écrive, c’est encore là que je reste la plus mignonne… Quoique !

Contactez-moi !