Manu Besson

Photographe

Publié le 24 juillet 2017 Catégorie : Ephémère galerie

L'artiste



Oeuvre à la une

22

Article Éphémère Galerie

La première photo de Manu Besson que j’ai vue, c’est l’œuvre exposée à la une. Photographie époustouflante et silencieuse qui laisse notre esprit voyager entre solitude, sérénité et zenitude… C’est une plage magique, à la fois d’ici et d’ailleurs. Parfois, pour moi, c’est celle de la Coubre majestueuse et sauvage, parfois la lointaine et presque inaccessible Ninety Miles Beach dans l’île du nord de la Nouvelle-Zélande…

 

C’est normal me direz-vous, car Manu pratique la photo avec instinct. Celui du ressenti, du moment présent, de la découverte. Pour lui, la photographie est une expérience « toute en douceur et mélancolique » dont l’humain et les voyages sont au cœur de l’action.

 

Comme tous les photographes, Manu possède plusieurs cordes à son arc… Entre paysages, voyages, la faune et la flore, les portraits des uns et des autres…Talents que nous aurons, à nouveau, le plaisir de partager ensemble. Mais pour l’instant, je vous laisse savourer cette pause extraordinairement douce et ouatée. Clichés que vous décrypterez selon les secrets qui se cachent aux creux de vos rêves…

 

Son site : www.manubesson.com

Sa page Facebook : Manu Besson Photographer

Son compte Instagram : manubessonphotographer

 

Sea

Newsletter

Vous avez aimé ce que vous avez lu ?
Abonnez-vous à ma newsletter mensuelle pour recevoir mes billets directement sur votre boîte mails !

Inscrivez-vous à la Newsletter !
chroniques
portraits
reportages
ephemere-galerie
A propos de l’auteure
Adélaïde Friboulet Blogueuse et attachée de presse

Fille d’une infirmière et d’un artisan-expert judiciaire, puis chef d’entreprise à mon tour, j’ai décidé de quitter le nid familial pour voler de mes propres ailes. J’ai alors œuvré dans le 1er groupe de presse français pendant 15 années. La filiale dans laquelle je travaillais a fermé ses portes après plus de 40 ans d’existence. D’un malheur est né un rêve. Je me suis alors inscrite dans une célèbre école de journalisme. Et mon diplôme d’attachée de presse en poche… Me voici…

Vous allez découvrir que je suis spontanée, capricieuse, espiègle, malicieuse faut-il croire, rêveuse sûrement, contemplative absolument, timide beaucoup et agaçante semblerait-il, sans aucun doute, pour certains…

Ce sont assurément pour toutes ces raisons, qu’il vaut mieux que j’écrive, c’est encore là que je reste la plus mignonne… Quoique !

Contactez-moi !

error: Content is protected !!