Laurent Gendron

Photographe

Publié le 14 janvier 2019 Catégorie : Ephémère galerie

L'artiste



Oeuvre à la une

2

Article Éphémère Galerie

J’adore l’univers de la glisse en général, et celui de Laurent Gendron, notre invité photographe de la semaine, en particulier. Laurent, c’est la gentillesse, la disponibilité et bien sûr, vous vous en doutez maintenant que nous nous connaissons bien, c’est un voyageur et un amoureux de la mer.

 

Dans ses photos, en tous les cas dans ce thème-là, il est impossible de ne pas ressentir cette passion dévorante qui est la sienne. Normal me direz-vous, lorsque je vous expliquerai que Laurent pratique le Kitefoil assidument et qu’il surfait dans les années 90. Il a aussi été skipper professionnel. Il naviguait de la Métropole jusqu’en Polynésie Française. Ses compétences ne s’arrêtent pas là. Il est aussi moniteur de plongée et en sauvetage côtier.

 

Passion assouvie, mais certainement encore plus ancrée en lui, grâce à des rencontres avec des hommes incroyables tels que Tamatoa GILLOT (Kite), Robert TERIITEHAU (Windsurf), Guillaume CHASTAGNOL (Snowkite), Christophe JAUD (Kitefoil).

 

Évidemment, Laurent Gendron aime tellement la mer qu’il respecte profondément les océans et leur environnement : « L’accessibilité de ces aquamen accomplis m’a montrée la voie d’une pratique respectueuse de la nature, mais également l’esprit bienveillant de ceux qui modestement, souvent loin des médias, pratique leur passion de manière engagée. ».

 

C’est son ancien métier qui lui a fait traîner ses guêtres à travers le monde. Militaire de carrière, plus exactement aviateur pendant 17 années, Lolo, a survolé la planète dans son Mirage. C’est là, qu’il a commencé la photo :

 

« Au contact des techniciens militaires, des gens du renseignement, à cette époque, j’ai commencé à intégrer, plus ou moins consciemment d’ailleurs, les notions de focales, de profondeur de champ, de correction du filé, de contraste, de piqué de l’image, de netteté, etc… Il reste de ces années extraordinaires quelques fragments d’histoire : une boite emplie de clichés noir et blanc au format 21x21cm (la taille des négatifs employés alors). Bien sûr, là, on est dans une discipline photographique très exigeante où les contraintes du vol, parfois dans des zones hostiles, rend l’obtention de clichés techniquement exploitables, difficiles. Heureusement, les automatismes de mes boitiers embarqués compensaient les vibrations et les vitesses élevées. A l’époque, mes photos et celles de mes frères d’arme terminaient leur voyage sur la table d’un ministère où des négociations secrètes s’opéraient… »

 

Cette fascination pour la mer lui vient de son enfance, et pas seulement de ces rivages lointains qui ont été les paysages de sa vie. Natif des côteaux de Gironde, il a grandi sur les bords de l’Estuaire près de Mortagne. Ce sont les couleurs de ces panoramas, l’ardeur de l’océan, le silence des bateaux, la vigueur ou la douceur du vent, l’authenticité et la culture des habitants du coin, qui font partie de lui. Comme il le dit lui-même, il a de l’eau salé qui coule dans ses veines.

 

Bonne semaine mes Adeladdicts !

 

Son profil Facebook : Laurent Gendron

 

Sea, wind and surf

Newsletter
Inscrivez-vous à la Newsletter !
businessDiaries
carnet-carre
chroniques
portraits
reportages
ephemere-galerie
A propos de l’auteure
Adélaïde votre blogueuse préférée de Charente-Maritime !

Fille d’un artisan-expert judiciaire, puis chef d’entreprise à mon tour, j’ai décidé de quitter le nid familial pour voler de mes propres ailes. J’ai alors œuvré dans le 1er groupe de presse français pendant 15 années. La filiale dans laquelle je travaillais a fermé ses portes après plus de 40 ans d’existence. D’un malheur est né un rêve. Je me suis alors inscrite dans une célèbre école de journalisme. Et mon diplôme d’attachée de presse en poche… Me voici…

Vous allez découvrir que je suis spontanée, capricieuse, espiègle, malicieuse faut-il croire, rêveuse sûrement, contemplative absolument, timide beaucoup et agaçante semblerait-il, sans aucun doute, pour certains…

Ce sont assurément pour toutes ces raisons, qu’il vaut mieux que j’écrive, c’est encore là que je reste la plus mignonne… Quoique !

Contactez-moi !

error: Content is protected !!