Patrick Launay

Photographe

Publié le 8 octobre 2018 Catégorie : Ephémère galerie

L'artiste



Oeuvre à la une

8

Article Éphémère Galerie

Quel n’est pas le plaisir immense que j’aie aujourd’hui de pouvoir exposer à nouveau Patrick Launay. Vous avez découvert cet ancien photographe pour l’agence de presse Sygma et ancien Rédac Chef Photos du Figaro, cet été avec le thème des vacances. Sa magnifique expo « Holidays » vous faisait découvrir une Charente-Maritime pleine de vie, de monde, de chaleur…

 

Dans « Holidays », je vous parlais du parcours de cette pointure de la photographie de presse. Aujourd’hui, il est aux anges depuis qu’il est venu vivre ici, il a repris ce qui le faisait vibrer : la prise de vue !

 

« Un vrai coup de foudre… Cette région est comme un film à grand spectacle où chaque journée devient une scène avec des lumières, des paysages différents à chaque instant. Cette région il ne faut pas juste la regarder. Il faut la vivre. Chaque endroit peut devenir un tableau que l’on a envie de figer. Durant mes années professionnelles, mon rôle était de gérer un service photo, envoyer des photographes en reportage, choisir les photos de une… J’avais très peu de temps pour faire moi-même de la prise de vue. Ici dans le 17 comme on dit, j’ai des flashs photographiques. Mon appareil part avec moi en balade car je sens au fond de moi que lui et moi allons capturer une image que je prendrais plaisir à partager. »

 

Patrick a dû capter la beauté de notre beau département, mais aussi ses légendes notamment celles de l’estuaire de la Gironde, son lieu de prédilection.

 

Il y a certes celle du Pont du Diable à St Palais sur Mer qui raconte que lors d’un naufrage, un marin vend son âme au diable pour garder la vie sauve. Le Malin lui construit alors un pont en pierre pour lui permettre de rejoindre la terre ferme.

 

Celle qui fait froid dans le dos est l’histoire de Permilhac de Belcastel qui raconte qu’il était l’amoureux de l’épouse d’Henri de Condé. A la mort d’Henri, sa veuve est emprisonnée et lui soupçonné de complicité. Il s’enfuit et se cache dans les grottes de Matata à Meschers. Sa réputation d’ermite en fait un sorcier. Les habitants le lapident et l’emmurent dans les grottes pour qu’il y repose à jamais.

 

De tragiques histoires, contes et même des légendes celtes (on le sait moins mais Pons était la capitale celte de la Nouvelle-Aquitaine) ressurgissent de temps en temps. Histoires d’amours malheureuses, naufrages sur nos côtes, conflits de religion, la révolution aussi, ont donné lieu à des anecdotes de châteaux hantés et des légendes surprenantes.

 

Maintenant, je vous laisse admirer différemment les clichés de cette semaine, dont Patrick aime à penser qu’ils sont « un fragment de temps qui ne reviendra pas » comme le disait la célèbre photographe belge Martine Franck, au sujet de la photographie.

Bonne semaine mes Adeladdicts !

 

Sa page Facebook : Mon Oeil par Patrick Launay

Légendes d'automne

Newsletter
Inscrivez-vous à la Newsletter !
businessDiaries
carnet-carre
chroniques
portraits
reportages
ephemere-galerie
A propos de l’auteure
Adélaïde votre blogueuse préférée de Charente-Maritime !

Fille d’un artisan-expert judiciaire, puis chef d’entreprise à mon tour, j’ai décidé de quitter le nid familial pour voler de mes propres ailes. J’ai alors œuvré dans le 1er groupe de presse français pendant 15 années. La filiale dans laquelle je travaillais a fermé ses portes après plus de 40 ans d’existence. D’un malheur est né un rêve. Je me suis alors inscrite dans une célèbre école de journalisme. Et mon diplôme d’attachée de presse en poche… Me voici…

Vous allez découvrir que je suis spontanée, capricieuse, espiègle, malicieuse faut-il croire, rêveuse sûrement, contemplative absolument, timide beaucoup et agaçante semblerait-il, sans aucun doute, pour certains…

Ce sont assurément pour toutes ces raisons, qu’il vaut mieux que j’écrive, c’est encore là que je reste la plus mignonne… Quoique !

Contactez-moi !