Jean-Michel Boursier - Fotogriff

Photographe

Publié le 1 mai 2017 Catégorie : Ephémère galerie

L'artiste



Oeuvre à la une

9

Article Éphémère Galerie

Le talent de Fotogriff éclate encore dans cette fabuleuse exposition. Toute en délicatesse, en subtilité, en sensualité et même en humour. Jean-Michel Boursier est un de mes chouchous certes, mais il y a de quoi ! Souvenez-vous de son expo en février, ou découvrez sa bio, en cliquant ici.

 

Dans chacun des clichés de ce thème, il y a une tasse à café. Le café qui rappelle, sans aucun doute, la convivialité, le repos, la pause, le réconfort… Breuvage sensuel, fort, doux ou encore symbole d’exotisme, d’ailleurs, de voyages, d’évasion… Sur certaines de ses photos, vous sentirez l’arôme de ce nectar. Sur d’autres, vous imaginerez le goût et la chaleur de cette boisson torréfiée intense ou suave. Vous aurez même cette sensation de partager un moment d’intimité, de rêverie, ou les pensées du modèle.

 

Je vous l’ai dit lors de sa première expo dans l’Ephémère Galerie, Fotogriff a un regard bien à lui. C’est un artiste authentique qui ne cherche pas à nous bluffer. Il est simplement sincère. Dans toutes les photos où il capture l’image des femmes, elles semblent délicates, lointaines, inaccessibles…

 

J’aime infiniment ce raffinement qui émane de ses clichés, cette nostalgie parfois, mais aussi et surtout le jeu des courbes et des lignes qu’il sublime jusqu’à en bouleverser notre perception d’un quotidien conventionnel.

 

Alors, je vous laisse savourer sa captivante vision… Même quand il met en scène, avec beaucoup d’humour, son ami photographe Andy Corbras, un autre de mes chouchous !

 

Sa page Facebook : Fotogriff

Son mail : fotogriff17@yahoo.fr

Coffee Cup

Newsletter
Inscrivez-vous à la Newsletter !
businessDiaries
carnet-carre
chroniques
portraits
reportages
ephemere-galerie
A propos de l’auteure
Adélaïde votre blogueuse préférée de Charente-Maritime !

Fille d’un artisan-expert judiciaire, puis chef d’entreprise à mon tour, j’ai décidé de quitter le nid familial pour voler de mes propres ailes. J’ai alors œuvré dans le 1er groupe de presse français pendant 15 années. La filiale dans laquelle je travaillais a fermé ses portes après plus de 40 ans d’existence. D’un malheur est né un rêve. Je me suis alors inscrite dans une célèbre école de journalisme. Et mon diplôme d’attachée de presse en poche… Me voici…

Vous allez découvrir que je suis spontanée, capricieuse, espiègle, malicieuse faut-il croire, rêveuse sûrement, contemplative absolument, timide beaucoup et agaçante semblerait-il, sans aucun doute, pour certains…

Ce sont assurément pour toutes ces raisons, qu’il vaut mieux que j’écrive, c’est encore là que je reste la plus mignonne… Quoique !

Contactez-moi !

error: Content is protected !!