Épisode 9 : Les légendes du rallye raid

Publié le 2 août 2018 - Chroniqueur : Adélaïde
legendes_du_rallye_raid

Ce qui différencie un rallye-raid d’un rallye traditionnel, ce sont les épreuves, la navigation et la durée de la course. En effet, il y a :

  • Une épreuve spéciale par jour (une épreuve des dunes et une d’orientation, par exemple pour le Trophée Roses des Sables)
  • Une navigation à l’aide de GPS, boussole ou roadbook
  • Une durée de courses variable entre 5 et 15 jours.
@Pixabay
@Pixabay

C’est ce qui fait que les aficionados d’aventures extrêmes aiment particulièrement ce type de défi. Ils peuvent encore avoir la sensation d’être des explorateurs et de vivre des sensations brutes et intenses.

Pour mieux les comprendre, j’ai cherché un bouquin qui nous raconterait tout ce qu’on a toujours voulu savoir sans jamais oser le demander. Et vous savez quoi ? J’ai trouvé !

Les-legendes-du-rallye-raidS’il existe un livre qui fait l’unanimité des magazines de sport mécanique, c’est bien « Les Légendes du Rallye Raid » de Stéphane Barbé publié chez Hugo Sport. C’est un bel ouvrage accessible aux néophytes comme aux passionnés(es). Il est sorti juste cette année un peu avant le dernier Paris-Dakar.

Rédacteur en Chef Adjoint de L’Équipe (vous savez le plus grand journal de sport français), Stéphane est un spécialiste du sport mécanique, des rallyes-raid et surtout du Dakar. Il reprend 40 ans de passion, d’aventure, de sueur, de larmes, de joie avec les plus grands noms de ce sport. Des hommes, comme des femmes.

Une iconographie élégante illustre les 189 pages de ce beau livre cartonné et broché. Son format de collection (26cm x 33cm) permet de profiter pleinement de chaque photographie.

@Stéphane Peterhansel
@Stéphane Peterhansel

Vous vous souviendrez de ses champions qui ont fait la gloire de cette discipline si populaire, et que nous connaissons toutes et tous : le roi absolu, recordman des victoires toutes catégories, Stéphane Peterhansel qui a préfacé le livre d’ailleurs, Sébastien Loeb neuf fois champion du monde, Jacky Icks, René Metge, Luc Alphand, Ari Vatanem, Hubert Auriol, Cyril Neveu, Carloz Sainz, ou encore Thierry Sabine le génial fondateur du Paris-Dakar… A leur côté vous découvrirez de nombreux autres pilotes, moins célèbres, mais tout aussi valeureux. Une galerie exhaustive et hallucinante de portraits agrémentés d’anecdotes connues ou inconnues parfois livrées par les invités eux-mêmes.

@Pixabay
@Pixabay

Le plus incroyable je crois, c’est de se dire que dès 1894, une bande d’aristocrates aisés qui aimaient les nouvelles technologies de l’époque ont imaginé une course entre Paris et Rouen, sur les routes bien sûr (il y avait si peu de voitures…). Puis la première compétition de vitesse, c’est 1895 avec le Paris-Bordeaux-Paris. 1899, c’est le Moscou-St Pétersbourg. Paris-Madrid en 1903, une course si dangereuse (malheureusement mortelle pour certains) a laissé place aux nouveautés du genre du sport automobile avec les circuits entièrement dédiés à ce nouveau sport. Et puis c’est l’avènement des constructeurs que nous connaissons aujourd’hui, Renault, Peugeot, Citroën qui entrent dans la danse…

@Pixabay
@Pixabay

Les premiers rallyes-raids apparaissent dès 1907 avec Pékin-Paris, puis en 1908 New-York-Paris, le Rallye autrichien des Alpes en 1910, et Monte-Carlo en 1911… Les femmes qui conduisent aussi ont leur rallye dès 1929, avec le Paris-Saint-Raphaël !

 

@Pixabay
@Pixabay

Alors vous voyez, Arlette et Yvette ne sont que les digne héritières de Camille du Gast, première femme française qui termine 33ème sur le Paris-Berlin en 1901, de Newton Cuneo Joan, première américaine à conduire des locomotives avant de piloter des automobiles, recordwoman de vitesse entre 1902 et 1915, ou encore Joan Richmont pilote de course et de rallye dans les années 30 qui a couru dans le monde entier… Mais ça, c’est une autre histoire !

© Stocklib Cathy Yeulet
© Stocklib Cathy Yeulet

Mais en ce qui concerne nos grils à nous, celles de l’équipage 231 du Trophée Roses des Sables, je vous rappelle que nous devons continuer la collecte ! Donc Rendez-vous sur leurs réseaux sociaux et/ou sur le blog, dans leur rubrique Arlette et Yvette dans Méli-Mélo !

téléchargement

 

Sur Facebook : Arlette et Yvette – Trophée Roses des Sables

Sur Instagram : @arletteyvette17

Prochain billet, jeudi 09 août !

Compteur à boucler au 29 septembre 2018 : 3.945€

 

Iphone X
Iphone X

Qui le 16 septembre aura un bel un Iphone X d’une valeur de 1.139€ ? Potentiellement toutes celles et ceux qui auront acheté un billet à 10€ auront une chance de la gagner après le tirage au sort ! Pour acheter votre petit billet (pourquoi un d’ailleurs ?), laissez-leur un message en privé sur Facebook et/ou Instagram en cliquant sur l’un des liens, à côté du logo Roses des Sables, au-dessus !

N’oubliez pas de continuer à diffuser l’« Épisode 7 : Quel budget pour faire le rallye d’Arlette et Yvette ? ». Nos minettes ont toujours besoin de vous et de vos réseaux ! Partager les billets, car plus elles seront vues, plus elles collecteront de fonds pour avoir la chance d’aller taquiner les étoiles.

© Stocklib bowie15
© Stocklib bowie15

Il n’y a pas de petits dons. Vous pouvez participer sans montant minimum (ou maximum naturellement) avec un paiement sécurisé, sur Leetchi pour leur cagnotte solidaire :

https://www.leetchi.com/c/roses-des-sables-2018-arlette-et-yvette

Bye bye !

Newsletter
Inscrivez-vous à la Newsletter !
businessDiaries
carnet-carre
chroniques
portraits
reportages
ephemere-galerie
A propos de l’auteure
Adélaïde votre blogueuse préférée de Charente-Maritime !

Fille d’un artisan-expert judiciaire, puis chef d’entreprise à mon tour, j’ai décidé de quitter le nid familial pour voler de mes propres ailes. J’ai alors œuvré dans le 1er groupe de presse français pendant 15 années. La filiale dans laquelle je travaillais a fermé ses portes après plus de 40 ans d’existence. D’un malheur est né un rêve. Je me suis alors inscrite dans une célèbre école de journalisme. Et mon diplôme d’attachée de presse en poche… Me voici…

Vous allez découvrir que je suis spontanée, capricieuse, espiègle, malicieuse faut-il croire, rêveuse sûrement, contemplative absolument, timide beaucoup et agaçante semblerait-il, sans aucun doute, pour certains…

Ce sont assurément pour toutes ces raisons, qu’il vaut mieux que j’écrive, c’est encore là que je reste la plus mignonne… Quoique !

Contactez-moi !